Alpine

Alpine A120 : tout pour le poids

La marque fran?ßaise ne s‚Äôarr?™te plus de pr?©senter, petit bout par petit bout, sa future sportive. Plut?¥t que de la pr?©senter au Rallye de Monte-Carlo comme c‚Äô?©tait initialement pr?©vu, ?ßa sera au Salon de Gen?®ve ‚Äì pour de bon, esp?©rons. Mais en attendant, nous en apprenons chaque semaine un peu plus.

Cette fois, c’est au tour des sièges de se montrer à nous et surtout de nous annoncer leur poids. Il faut dire que l’Alpine 2017 veut suivre de près la Berlinette originelle, tant dans le style que sur son principe de dynamisme et de légèreté.

Nous en avons appris plus sur le moteur il y a déjà deux mois, puis récemment la marque dieppoise nous a révélé le châssis en aluminium avant de nous dévoiler ses dessous. Nous entendons par là, son fond plat aérodynamique.

Cette fois, ce sont donc les sièges baquets ultralégers de l’Alpine A120 qui s’offrent à notre vue. Ils reposent sur une coque et des supports métalliques évidés permettant de réduire considérablement le poids. Les renforts sont légion, autour des cuisses, du bassin et du buste, de quoi être bien maintenu dans toutes les situations. Petite note historique, les renforts sont recouverts de cuir matelassé pour offrir un excellent confort.

Chaque siège ne pèsera que 13,1 kg et, espérons-le, aidera l’Alpine A120 à garder un poids le plus proche possible de la tonne !

Alpine A120 ou Alpine A110

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Alpine A120 : tout pour le poids

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter