Mercedes

Brabus dynamise la Mercedes Classe C break

A nouvelle Mercedes, nouvelle Brabus. Avec l‚Äôarriv?©e du la Classe C break, le sorcier de Bottrop lance un nouveau programme de pr?©paration cosm?©tique et m?©canique.

Basé sur la Mercedes Classe C AMG Line, le break reçoit de nouveaux appendices aérodynamiques. On note l’arrivée d’une lame proéminant à l’avant, des bas de caisse et d’un diffuseur cerné par quatre sorties d’échappements chromées.

Un large choix de jantes maison alimente le catalogue avec des tailles allant de 18 à 20 pouces. Dans leur plus gros diamètre, les roulettes s’équipent de pneus 225/35 ZR 20 à l’avant et 255/30 ZR 20 à l’arrière.

Les mécaniques reçoivent également un nouveau calculateur qui augmente raisonnablement la puissance d’origine. La Brabus B25.2 basée sur la C250 essence avoue 34 ch et 50 Nm de plus pour un total de 245 ch et 400 Nm. Le 0-100 km/h descend à 6,5 secondes alors que la vitesse maximale reste à 250 km/h.

Le kit de préparation B18.2 destiné à la C180 apporte de son côté 21 ch et 50 Nm de plus.

Les versions diesel ne sont pas oubliées avec une préparation qui augmente la puissance de 35 ch et 50 Nm sous le capot de la C220 BlueTec et 41 ch et 50 Nm pour la C250 BlueTec.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Brabus dynamise la Mercedes Classe C break

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter