Bugatti

Bugatti Chiron : il n'y aura pas de roadster Grand Sport

Si la Bugatti Veyron a ?©t?© d?©clin?©e en version roadster, sous le nom Grand Sport, la Chiron ?©tait appel?©e ?† conna?Ætre la m?™me trajectoire. Finalement il n‚Äôen sera rien.

Dès que les coupés ont été vendus, Bugatti a décapsulé la Veyron afin de lui offrir un peu plus d’attrait. Finalement, Les Bugatti Veyron Grand Sport sont celles qui ont mis le plus de temps à s’écouler, prolongeant ainsi la commercialisation d’une voiture pas vraiment rentable.

Pour ces mêmes raisons financières, le chef des ventes et du marketing de la marque, Dr Stefan Brings, a indiqué qu’il n’y aurait pas de déclinaison roadster de la Bugatti Chiron. Compte tenu du récent fiasco qui a creusé les comptes du groupe, Bugatti préfère se concentrer sur la vente des 500 exemplaires de la Chiron.

Le constructeur est aussi vigilant sur ses prestations, en offrant à chaque acheteur un service entièrement personnalisé. Bugatti indique par ailleurs que les clients déboursent en moyenne près de 300 000 euros d’options.

Dévoilée au salon de Genève, la nouvelle supercar alsacienne cumule les superlatifs. Avec son W16 quadriturbo de 1 500 ch et 1 600 Nm de couple, elle est capable d’effectuer le 0-100 km/h en 2,5 secondes, le 0-300 km/h en 11,1 secondes et d’aller se caler à 420 km/h.

Chaque exemplaire est facturé au prix de 2,4 millions d’euros et un peu plus de la moitié de la production a été vendue depuis sa présentation.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Bugatti Chiron : il n'y aura pas de roadster Grand Sport

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter