Cadillac

Cadillac revient en endurance avec la DPi-V.R

Près de quinze ans après l’échec cuisant de la Northstar LMP, Cadillac revient en endurance ! Une nouveauté exotique répondant au nom de DPi-V.R qui prendra place sur les grilles de départ en championnat IMSA WeatherTech.

Hormis quelques apparitions en Nascar dans les années 50 et un engagement en SCCA World Challenge avec la CTS-V ou en GT3 avec l’ATS-V.R, Cadillac n’a pas vraiment connu d’épisodes marquants en sport automobile. Surtout pas avec la Cadillac Northstar LMP, qui a laissé sa place à la Chevrolet Corvette.

Pour la saison 2017 du championnat IMSA WeatherTech, le constructeur américain revient sur les pistes avec la Cadillac DPi-V.R. Le prototype repose sur un châssis Dallara LMP2, qui reçoit une carrosserie dessinée par les designers maison. On retrouve au rayon mécanique un V8 6,2 litres connecté à une transmission en provenance de X-Trac.

Dès l’ouverture du championnat, à l’occasion des 24 Heures de Daytona, trois Cadillac DPi-V.R seront alignées sur la ligne de départ.

L’équipe Teams Action Express Racing engagera deux exemplaires et Wayne Taylor Racing disposera d’une voiture, pilotée par Ricky et Jordan Taylor, Max Angelelli et Jeff Gordon, multiple champion de Nascar.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Cadillac revient en endurance avec la DPi-V.R

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter