Citroen

Citroën Airbump : pas pour tout le monde

La marque française a joué un beau coup avec ses Airbumps, créant quelque chose de nouveau, mais ne compte pas rester prisonnière de cet atout selon Linda Jackson, chef de l’entreprise.

Les Airbumps ont fait leur apparition, remarquée, sur la Citroën C4 Cactus en 2014, apportant une forte visibilité au modèle, notamment d’un point de vue médiatique. Nous pouvions penser, dès lors, que la marque les réutiliserait sur tous ses modèles connotés baroudeurs. Nous les avons vus sur la Citroën C5 Aircross ainsi que sur la citadine C3 et nous nous doutions de leur absence sur la future C5.

Dès lors, nous avons été surpris de leur absence sur la C3 Aircross (lire notre essai) qui se veut encore plus baroudeuse que la simple C3 (lire notre essai). Linda Jackson s’est ainsi exprimée sur les Airbumps : « Ils ont été une façon fantastique de commencer à parler de nos voitures et de la marque, et ont apporté quelque chose que personne n’avait encore fait ». Elle a souligné que la C3 Aircross était une voiture avec assez de caractère pour ne pas en avoir besoin et que Citroën ne serait pas prisonnière des Airbumps.

Est-ce à dire que la C5 Aircross manque de caractère ? Les futurs acheteurs apprécieront.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Citroën Airbump : pas pour tout le monde

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter