Dodge

Dodge Charger Hellcat : une Américaine totalement furieuse?!

La Dodge Charger Hellcat n’est ni plus ni moins que la berline la plus enragée de toute la production automobile. Si les supercars actuelles offrent un peu plus de 600 chevaux, cette Charger frappe fort avec une puissance dépassant les 700 canassons.

+ de photos Dodge Charger SRT Hellcat

Dodge ne fait pas dans la demi-mesure avec sa Charger. Les ingénieurs motoristes voulaient monter sur la première place du podium des berlines « les plus puissantes du monde ». Et c’est ce qu’ils ont fait, en piochant l’organe mécanique de sa sœur, la Challenger Hellcat, soit un V8 HEMI 6,2 l à compresseur, d’une puissance de 717 ch et 881 Nm de couple. L’ensemble de la cavalerie passe via la boîte automatique à 8 rapports sur le seul train arrière.

Au rayon stylistique, la Hellcat, qui est évidemment abaissée, reçoit un kit aérodynamique bien visible comme les aiment les Yankees. C’est donc dans toute la finesse qui les caractérise que la Charger s’endimanche d’un bouclier avant perforé d’énormes prises d’air, d’un capot moteur ventilé qui n’est pas sans rappeler celui des Viper GTS, et que la poupe, plus timide, reçoit un béquet de coffre, un bouclier plus enveloppant et deux sorties d’échappement. À ceci se rajoutent de « petites » jantes de 20 pouces chaussées de pneumatiques Pirelli P-Zero 275/40.

Pour stopper le monstre, les ingénieurs utilisent un système Brembo composé de deux disques de 390 mm pincés par des étriers à 6 pistons à l’avant, alors que l’arrière se contente de disques de 350 mm et 4 pistons. À la différence des Dodge Charger conventionnelles, la Hellcat n’est pas déclinée en transmission intégrale ni même en boîte manuelle.

DODGE Charger HELLCAT

L’électronique est également de la partie pour aider le pilote à maintenir la furieuse sur le tarmac. En plus d’une large panoplie d’assistants électroniques, la Hellcat est fournie avec deux clés, une noire et une rouge. La première permet de limiter le régime moteur à 4 000 tr/min, gère la boîte automatiquement, désactive la fonction Launch Control et active l’ESP à 100 %. La clé rouge, quant à elle, libère entièrement le caractère de la voiture, lui permettant d’effectuer le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes, de parcourir le 400 m D.A. en 11,0 secondes, d’aller chercher les 328 km/h ou de faire un 0-160-0 km/h en 13,0 secondes.

Cela fait déjà plus d’un an que ce monstre à 4 portes sillonne les rues de nos voisins d’outre-Atlantique, et son succès commercial a poussé le constructeur à augmenter la cadence des chaînes de montage. En même temps, avec un tarif de 67 645 $, comment résister ?

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Dodge Charger Hellcat : une Américaine totalement furieuse?!

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter