Renault

Enfin, voil?

Apr?®s plusieurs ann?©es de gestation, Renault accouche de sa nouvelle M?©gane. Plus basse et plus large que le troisi?®me opus, cette quatri?®me g?©n?©ration cherche ?† prendre le tr?¥ne de la berline compacte la plus vendue en Europe. Pour ce faire, le directeur du design a mis les petits plats dans les grands.

+ de photos Renault Megane 2016

Renault renouvelle sa Mégane

20 ans après le lancement de Mégane, vendue à plus de 6,5 millions d’unités à travers le monde, Renault dévoile les lignes de sa nouvelle Mégane en plein salon automobile allemand. C’est à se demander si Renault cherche la confrontation directe avec la grande reine : Volkswagen Golf ...? 

En tout cas, pour séduire les clients allemands et européens, Laurens van den Acker nous propose une Mégane plus basse de 25 mm, des voies plus larges de 47 mm à l’avant et de 39 mm à l’arrière, un empattement plus long de 28 mm et un porte-à-faux arrière plus court. Ses nouvelles proportions ont pour but de dessiner une silhouette sportive bien assise sur la route.

« Des lignes précises et tendues, orientées vers l’avant, sont dessinées sur les surfaces latérales. Associées à des flancs sculptés, ces lignes apportent du dynamisme et du caractère à la Nouvelle Mégane » précise Franck Le Gall, designer extérieur.



Les grandes lumières

Dans la lignée de Renault Talisman, la Mégane 4ème génération propose une calandre au dessin complexe ponctuée par une identité lumineuse spécifique avec à l’avant des LEDs en forme de « C » qui se prolongent dans le bouclier. À l’arrière, la signature lumineuse horizontale est visible de jour comme de nuit. Elle augmente la largeur perçue du véhicule.

« Sur le marché très compétitif des berlines compactes, il était essentiel que Nouvelle Mégane puisse se distinguer, au premier coup d’œil » souligne Franck Le Gall.

Enfin, des éléments chromés intensifient sa stature. On en retrouve sur la calandre, les badges latéraux, les poignées de porte et la ceinture de caisse. Les fines nervures sur le capot associées aux écopes latérales, renforcent encore son caractère.

Déjà la Mégane GT

Dès son lancement, la nouvelle Mégane s’offre une version pimentée avec la version GT. Sous le capot on retrouve le 4 cylindres turbo injection directe d’un peu plus de 200 chevaux. Pour le look, elle se différencie de face par un bouclier avant redessiné, une grille de calandre en nid d’abeille et une entrée d’air élargie. En poupe, se sont les deux canules d’échappement chromées encadrant un diffuseur issu de l’univers de la F1 qui marqueront le caractère de la compacte.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Enfin, voil?

image profil
Ray16
2015-09-08 07:37:22  

Un peu plus jolie mais jamais je n'acheterai de Renault !

image profil
Fili
2015-09-10 16:55:45  

Je trouve cette nouvelle Megane, plus à la hauteur des prétentions d'une marque comme Renault ! Très sympa les premiers visuels !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter