Peugeot

Essai du nouveau Peugeot 2008 BlueHDI 100

La Peugeot 2008, arrivée sur le marché en 2013, représente à ce jour 600 000 ventes mondiales pour la marque française. Pour autant, elle a toujours vécu plus ou moins dans l’ombre de la Renault Captur. Pour relancer les ventes, Peugeot mise sur un style nettement plus affirmé en reprenant tous les codes du baroudeur, et sur une gamme de moteurs de nouvelle génération.

+ de photos Peugeot 2008 BlueHDi 100

Esthétiquement, les quelques changements apportés modifient sensiblement le look de la 2008. La calandre verticalisée confère plus de prestance tandis que les pare-chocs, arches de roue et bas de porte s’habillent de plastiques noirs typiques des crossovers. Pour parfaire son style d’aventurier des villes, des plaques de protection prennent place sous les pare-chocs avant et arrière. C’en est fini du style trop discret, timide, de la Peugeot 2008.

L’intérieur respecte les nouveaux critères de la marque, avec le petit volant toujours aussi génial et une qualité perçue de bonne facture. La présentation est correcte et ergonomique avec les commandes de climatisation accessibles directement sans passer par l’écran tactile, nous apprécions. Quelques plastiques noir brillant sont disséminés ici ou là, principalement là où nous posons nos doigts pour nous assurer d’en prendre les traces... L’assise est dans le haut du panier en termes de confort et de qualité par rapport à la concurrence et faire de la route est tout à fait envisageable. Le coffre permet lui aussi d’envisager le voyage avec sa capacité de 410 litres (et jusqu’à 1 400 litres avec la banquette rabattable).

Diesel de base pour le nouveau 2008

Pour cet essai, nous nous sommes penchés sur le cas de la version diesel BlueHDI développant une puissance de 100 ch. Entrée de gamme des motorisations diesel, ce petit 1,6 litre ne rechigne pas à la tâche avec des performances tout à fait décentes. Les reprises permettent de s’insérer sur l’autoroute ou de doubler sur nationale sans se poser trop de questions et de s’extirper de la circulation urbaine sans nécessiter un maniement excessif de la boîte de vitesses. Cette dernière, d’ailleurs, ne compte que 5 rapports, mais ceux-ci sont très bien étagés et allient à l’agrément de conduite une consommation satisfaisante. Sur notre parcours mixte et sans effort d’économie, nous sommes arrivés à une moyenne de 6,2 litres aux 100 km. Bien entendu, avec un tel coffre il serait dommage de ne pas le charger, ou d’embarquer des passagers arrière, mais dans ce cas la puissance devient un peu juste.

D’un point de vue acoustique, ce BlueHDI 100 est légèrement bruyant en phase d’accélération, mais ça reste très acceptable, d’autant qu’ensuite, une fois l’allure stabilisée, il se fait oublier.

Le 2008 : Confortable

Le gros point fort de la 2008, déjà relevé sur notre essai de la version essence PureTech 130, ce sont ses qualités routières. Le petit crossover a bien des gênes de Sochaux et y fait honneur avec un confort de roulement au-dessus de la concurrence, les suspensions filtrant bien les divers obstacles de la route. La 2008 ne se contente pas du confort, elle offre en plus un réel dynamisme à la conduite, avec un train avant très bien guidé et une prise de roulis très bien contenue. La garde au sol surélevée est quasiment imperceptible en conduite sur route et permet d’emprunter des chemins tout en conservant un bon confort. Nous sommes nettement au-dessus du comportement du Renault Captur qui s’écrase sur l’avant en virage et présente un confort moindre de façon générale.

La Peugeot 2008 s’offre plus qu’une mise à jour stylistique avec sa gamme de moteurs moderne, dont cet intéressant BlueHDI 100 suffisant dans bien des situations et s’acquérant à bon prix (à partir de 21 000 €). Les équipements sont également en hausse avec par exemple le Park Assist, la caméra de recul ou l’Active City Break. Pour finir, le système d’infodivertissement propose désormais le mirrorscreen en plus des fonctionnalités usuelles.

Note de l'essai du Peugeot 2008 : 16/20

Bien vu :
- Confort
- Consommation
- Finition
- Style plus affirmé…

À revoir :
- … qui ne plaira pas à tout le monde
- Moteur un peu juste une fois chargé

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Essai du nouveau Peugeot 2008 BlueHDI 100

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter