Hyundai

Essai Hyundai Genesis : une arriv?

Quelle est donc cette mystérieuse berline imposante, dont le logo trônant sur le capot laisse penser à celui d’une Aston Martin ? L’allure générale de cette voiture fait penser à une allemande. En effet, ses traits à l’avant forgent un regard charismatique et rappellent ceux d’une Mercedes, alors que la poupe associe des références d’Audi mêlées à celles d’une Jaguar. Provocant une succession de flashes qui vont même jusqu’à me faire remémorer par analogie des esquisses de BMW et de Citroën. Cette profusion de représentations nous conduit à un seul constat : cette nouvelle Hyundai Genesis a tout des grandes.

+ de photos Hyundai Nouvelle Genesis

Hyundai montre les muscles

Le constructeur sud-coréen a voulu à travers la Genesis montrer ce dont il est capable. Cette voiture dispose de nombreux atouts qui s’apparentent vraiment à une illustration de puissance. La motorisation suffit, à elle seule, à donner le ton puisqu’il s’agit d’un gros V6 essence de 3.8 litres développant 315 chevaux pour un couple de 397 Nm associé à une boîte automatique Shifttronic à 8 rapports. Pour assurer le grip nécessaire à cette cavalerie, les ingénieurs motoristes lui ont offert, de série, une transmission intégrale nommée HTRAC. Elle offre la particularité, en plus de ne peser que 75 kg, d’offrir un mode d'aide au braquage d'urgence (ESS) qui modifie automatiquement les réglages de la suspension et du contrôle de stabilité électronique (ESC) pour permettre un braquage d'urgence en vue d'éviter un choc frontal.

Une éminente berline

Pour être convaincu de cela, je m’installe à bord. Confortablement assis dans une atmosphère spacieuse et luxueuse, mon attention se porte tout d’abord sur le choix des matériaux qui fleur bon : le cuir, le bois et l’aluminium. L’habitacle est immense mais sobre et offre foison d’espaces de rangement.

Assis à l'arrière, côté droit plus précisément, pour profiter pleinement de l’éminence du confort de la Genesis, je prends mes aises. Comme à bord d'une Citroën C6, lorsque l'on baisse l'accoudoir central, l'on peut actionner un bouton qui permet d'avancer le siège passager avant. De l’arrière, on peut quasiment tout faire, relever les rideaux latéraux et pare-soleil arrière, l’on peut également changer la station de radio, régler le volume ou même activer le mode nuit qui éteint l’écran central. Ce dernier peut s’avérer irritant de nuit lorsque l’on souhaite se reposer. L'espace à l'arrière est plus que généreux et les sièges y sont également inclinables indépendamment. Le toit panoramique contribue à rendre le voyage plus agréable et le fait qu’il puisse s’ouvrir est encore plus appréciable.

Derrière le volant

Une pression sur le bouton « Start », un jingle musical en guise d’accueil retentit et la voiture démarre. Plusieurs mode de conduite s’offrent à moi : normal, éco et sport qui aura pour mérite d’accentuer la sonorité du V6 et de rendre la conduite plus dynamique. Les rapports s’enchaînent harmonieusement et me voilà en 6,8 secondes à 100 km/h. La vitesse de pointe de la nouvelle Genesis s’atteint sans peine, et contrairement à ce qu’indique le guide de spécification technique, la vitesse maxi n’est pas de 240 km/h mais de 250 km/h ! J’ai pu le vérifier sur autoroute allemande et il faut avouer qu’à cette allure, on est agréablement surpris de l’absence de vibrations. En outre, l’on sent que le véhicule dispose encore d’une réserve d’énergie sous le capot. Cependant, une telle vitesse entraîne immanquablement des consommations assez sportives et à la hauteur des ambitions de cette « présidentielle » jusqu'à 40l/100 en instantané. En cycle mixte, la consommation constatée est de 14,6l/100km.

Au niveau du confort de conduite, on retrouve l’incontournable affichage tête haute où le conducteur peut sans quitter les yeux de la route connaître la vitesse de croisière et la limitation sur la route sur laquelle on roule, ainsi qu'un rappel du guidage GPS que l'on retrouve également sur le tableau de bord. Pour la sécurité lors de la conduite, la nouvelle Genesis est dotée d’un système d’alerte de franchissement de voie, transmettant à travers le volant des vibrations en cas d’inattention lors de la conduite. En complément de ce système, toujours pour améliorer l’expérience de conduite, des capteurs se chargent de vous aider à maintenir la trajectoire sur la voie ce qui a pour conséquence de donner l’impression d’être sur des rails.

Une ambassadrice coréenne aux ambitions présidentielles

L’ambassadrice coréenne se distingue notamment par la présence d’un capteur CO2 surveillant constamment la qualité de l’air. A l’extérieur, le coffre intelligent ne vous demande pas de passer le pied en dessous de la voiture en vue d’actionner la cellule d’ouverture lorsque vous avez les mains chargées. Les ingénieurs Hyundai vous épargneront ce geste avec une fonction qui détecte simplement la présence de la clé intelligente à proximité pour déclencher l’ouverture automatique. On regrettera toutefois l’impossibilité d’afficher le radio-texte sur l’écran GPS en mode navigation. Enfin, détail qui peut sembler mesquin : le klaxon est ridicule et hélas ne sied pas au gabarit du véhicule.

Une approche du marché français doucement… mais sûrement

Tout cet effort de démonstration de puissance pour notre marché représentant environ 15 véhicules n’est pas si vain. Prudent, surtout avec un prix de base aux alentours de 65.000€, Hyundai prend d’abord la température avant de se lancer véritablement sur le marché français.

Il n’en demeure pas moins que cette Hyundai Genesis est séduisante. Elle offre un design élégant, un confort de haut niveau et un équipement complet. Elle sera ravir, les diplomates en quête d’une limousine spacieuse et statutaire.

Place à notre comparatif technique entre cette Hyundai Genesis et la Citroen C6 V6 HDi :

Daniel Latif

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Hyundai Genesis : une arriv?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter