Kawasaki

Essai Kawasaki Z1000 Sugomi Edition : le c?

Tout se passe au premier regard. Vous n’êtes pas encore monté sur la Z1000 Sugomi Edition que vous pouvez déjà ressentir un frisson. Vous comprenez alors que les instants que vous allez vivre sur le dos de cette créature se révéleront une expérience fantastique.

+ de photos Kawasaki Z1000 Sugomi Edition

Culture nipponne.

Créés pour s’éloigner du vert sport historique de la marque, et conquérir ainsi une nouvelle clientèle, les tons qu’elle arbore ne la rendent pas plus discrète, au contraire. Ils font référence à une certaine culture japonaise qui mélange l’ultramoderne au traditionnel et confèrent au bolide un style particulièrement mystique. Aux commandes de cette machine, vous devenez le héros d’une véritable fiction.

La Z1000 est le plus gros roadster chez Kawasaki. Ses 1 043 cm3 de 4 cylindres en ligne à refroidissement liquide lui offrent une puissance maxi de 142 ch soit 104,5 kW. Quand elle apparaît, le bruit de son moteur vous fait l’effet de celui d’une Formule 1. La Z1000 est menaçante ! De face, ses phares à LED vous fixent et vous imposent le respect. Son caractère surpuissant est indiscutable. À côté d’elle, même le Diable des deux roues devient un petit ange.

Les lignes de la nouvelle Kawasaki Z1000

Sensation… nel !

À peine avez-vous passé la première qu’il faut enchaîner sur la seconde, puis la troisième et vous voici transporté dans cette autre dimension. Vous gardez les mains bien serrées sur le guidon et en particulier sur la manette des gaz ; et lorsque vous regardez le compteur, il vous indique qu’il est déjà grand temps de ralentir… Vous revoilà à l’arrêt, prêt à repartir. Vous ressentez l’adrénaline à travers tout votre corps. Le moteur vibre sous vos jambes, vous resserrez votre casque. Vous vous dites que votre prochaine accélération sera certainement mémorable.

Les vitesses se passent avec une facilité déconcertante. Le sélecteur est très souple, donnant l’impression d’appuyer simplement sur un bouton. Lors des sprints, si vous relâchez l’embrayage un peu trop sèchement, vous pouvez sentir la roue avant se lever. La moto est ultra moderne dans son intégralité et la qualité des finitions vous met en confiance. Sa puissance est impressionnante. À chaque nouveau parcours, c’est un voyage inédit.

Réservoir Kawasaki Z1000 Sugomi

Déjà une longue lignée !

La Z1000 telle qu’on la connaît a vu le jour en 2003. En 2007, la marque lui offrait un rajeunissement avec un couple plus important aux bas et moyens régimes, une esthétique plus trapue, de nouveaux disques de frein et de nouveaux pots. En 2010, le millésime était entièrement repensé. Nouveau moteur, nouvelle partie cycle et nouveaux traits en poussant le style manga initié par son aîné en 2003.

La Kawasaki Z1000 Sugomi Edition de 2016 est basée sur le nouveau design inauguré en 2013. Il y a bien entendu eu des améliorations en 2014, 2015 et 2016.

Par rapport à la Z1000 classique, la Z1000 Sugomi est équipée de pots Akrapovic montés de série ainsi que de différentes autres pièces anodisées comme les bouchons et fourreaux de fourche ou les liserés spéciaux pour les jantes.

Pot d'échappement Akrapovic

Je peux la garder ?

En développant les roadsters, les constructeurs de deux roues ont pour objectif de proposer des engins aussi à l’aise sur les grandes routes que dans les centres-ville. Avec la Z1000 l’exercice est parfaitement réussi chez Kawasaki. Elle est extrêmement nerveuse, son poids est très bien réparti sur l’ensemble de la moto pour les accélérations et la position proposée vous laisse assez d’amplitude pour que votre regard puisse balayer un angle de vue le plus large possible en milieu urbain.

Après une semaine à piloter une des motos les plus enragées qui existe, le retour sur une néo-rétro fait le même effet que passer d’une supercar à un tracteur. Une fois essayée, il est très difficile de ne pas être convaincu. Tous les ingrédients sont présents pour faire de cette édition spéciale un classique. Si la prise en main de la Z1000 est assez naturelle et vous donne l’impression de dompter la bête relativement rapidement, il faut toutefois rester prudent. La Z1000 réserve des surprises. Elle peut redevenir sauvage à tout moment.

Note : 15/20

Photos : Julien Fautrat

Bien vu :
- Nouveau look
- Les deux pots Akrapovic de série
- La qualité générale et les finitions

À revoir :
- Rapport consommation/autonomie
- La roue avant est très fine
- Un frein arrière trop bas

Pierre Augustin Crenn

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Kawasaki Z1000 Sugomi Edition : le c?

image profil
Fab32
2017-04-13 19:17:51  

La Kawasaki z1000 est vraiment parfaite à mon gout. Je trouve quelle à un look vraiment sympa. J'an ai acheté une récemment avec pot akrapovic megaphone et j'en suis très content :) Pour ceux que ca intéresse, voici une vidéo de présentation, dites moi ce que vous en pensez ;) https://www.youtube.com/watch?v=Zm5IGVlZbow

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter