Essai Pneu Sport

Essai Pneus : Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 ET Dunlop Sport Maxx RT2

Goodyear et Dunlop, qui appartiennent au m?™me groupe industriel, ont mis ?† la vente cette ann?©e deux nouveaux mod?®les de pneus Ultra-Hautes Performances (UHP). C‚Äôest sur leur circuit priv?© de Mireval qui se trouve ?† 20 minutes de Montpellier que nous avons test?© lors d‚Äôune pr?©sentation presse le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 et le Dunlop Sport Maxx RT2.

Petit rappel : les pneus UHP sont plus larges et ont une plus petite hauteur de flanc que les pneus standards. Ceci leur confère une meilleure tenue de route à haute vitesse et leur permet de plus courtes distances de freinage.
Les pneus UHP ne s’adressent pas seulement aux véhicules à vocation sportive. Ils conviennent également à des véhicules grands et lourds, équipés de jantes de diamètre élevé, supérieur à 16 pouces.

Avec les avancées technologiques comme la synthèse de nouveaux matériaux ou l’étude des résultats obtenus par les nouveaux moyens d’expérimentation, les fabricants arrivent à développer des pneus UHP de plus en plus performants et au coût équivalent à celui des pneus standards.

Le marché des pneus UHP devrait croître de 3 à 5 % par an de 2016 à 2020 sur le secteur européen d’après les prévisions internes de Goodyear Dunlop. À l’inverse, les ventes de pneus standards devraient enregistrer un recul de 4 à 5 % entre 2016 et 2019.

Goodyear est le troisième fabricant de pneumatiques au monde après Bridgestone/Firestone et Michelin. En 2012, ses ventes nettes s’élevaient à 20,9 milliards de dollars avec 164 millions de pneumatiques vendus. Le groupe emploie 67 000 personnes à travers le globe et développe des produits qui deviennent souvent des standards.

Caractéristiques des pneumatiques

Dunlop est une filiale de Goodyear, sa société mère. Comprenez que les deux pneumatiques UHP décrits ici sont donc très proches, car issus de la même recherche technologique et développés par les mêmes équipes d’ingénieurs.
Ces deux produits sont destinés aux voitures de tourisme. En un sens, le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 est la version classique et le Dunlop Sport Maxx RT2 la version sport d’une même génération de pneumatiques du groupe.

Le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3

Il est l’évolution du Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2 sorti il y a 3 ans et arrive donc comme décrit plus haut sur un marché à la hausse porté par celui de la première monte. On retrouve par exemple le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 en monte d’origine sur les modèles de grands constructeurs comme la Jaguar XF, la Classe E de Mercedes et la Camaro de chez Chevrolet.

Le client type, soit la cible commerciale de Goodyear, tourné vers ces produits est souvent un père de famille âgé de plus de 45 ans. Il est sensible à la sécurité routière et souhaite acquérir un pneu qui le mette en confiance. Il est très actif, sort et voyage beaucoup, mais il n’est pas spécialement passionné d’automobile.

Essai Pneu GoodYear Eagle F1 Asymetric 3

C’est pourquoi Goodyear a voulu un pneu qui allie confiance, sécurité et performances. Trois technologies sont mises en avant par la marque pour expliquer les caractéristiques du pneu.
- L’Active Braking Gen2 : déjà présent sur le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2, le profil du pneu est légèrement bombé (invisible à l’œil nu) pour mieux répartir les forces qui s’appliquent sur lui. Ainsi les distances et la stabilité du freinage ont encore été améliorées par rapport à la génération précédente.
- Le Grip Booster : ingénieux mélange de la gomme avec une nouvelle résine adhésive, déjà utilisée dans les pneus de dragsters, qui améliore la tenue de route du pneumatique sur route sèche ou mouillée.
- La Reinforced Construction : modifications de la structure du pneu qui ont pour bénéfice d’améliorer à la fois la tenue de route, la longévité et la résistance au roulement, ce qui favorise les économies de carburant.

Sur le site de Mireval, nous avons effectué deux exercices différents avec le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 pour tester ses performances.
Nous l’avons pratiqué dans un premier temps sur une piste mouillée (1 mm d’eau sur toute la longueur du circuit) et on peut le dire, la tenue de route était impressionnante. À bord d’une Golf 7R nous avons enchaîné les virages à 90 km/h et c’est assez simple, nous avions l’impression d’être sur une piste sèche. Le pneu accrochait le sol et nous n’avons pas senti le moindre dérapage. Premiers résultats concluants donc !
Pour le deuxième exercice, nous avons comparé sa distance de freinage sur route mouillée avec celle du Goodyear Eagle F1 Asymmetric 2. À l’aide d’une machine embarquée qui déclenche un arrêt du véhicule à une vitesse donnée (ici 85 km/h), nous avons constaté après plusieurs essais que le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 permettait à chaque fois des distances de freinage plus courtes de plusieurs mètres.
D’après le TÜV Süd qui est un organisme de tests indépendant, les distances de freinage du Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 sont meilleures de 9 % sur route mouillée et de 4 % sur route sèche par rapport à la moyenne des performances de trois de ses principaux concurrents. Par ailleurs, l’organisme montre aussi que sa tenue de route est supérieure de 4 %.

Le Dunlop Sport Maxx RT2

Il succède au Dunlop Sport Maxx RT et est le nouvel emblème de l’image et de la technologie de Dunlop. C’est un pneu qui est conçu pour la route comme pour le circuit. Le Dunlop Sport Maxx RT2 est en monte d’origine sur plusieurs modèles de BMW, Mercedes et Mini. Il équipera également prochainement en première monte ou rechange de nombreuses autres marques.

À la différence du Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3, le Dunlop Sport Maxx RT2 a une cible commerciale plus spécialisée. D’après une étude menée par l’institut Ipsos en 2014, les acheteurs de pneus UHP tels que le Dunlop Sport Maxx RT2 sont des passionnés d’automobile et de conduite sportive. Ils sont désireux de performances pures. L’étude montre aussi que le prix n’est pas le premier facteur de leur choix, mais que c’est la qualité et qu’ils recherchent des informations sur l’expertise d’un manufacturier avant de lui accorder leur confiance. Le client type de Dunlop est très actif, sort et voyage beaucoup. Il pratique des activités sportives et roule plus de 10 00 km par an. Il s’agit le plus souvent de cadres qui aiment la technologie et pour qui le fait que leur voiture soit belle revêt une importance particulière.

Essai Pneu Dunlop Sport Maxx RT2

Concernant les améliorations techniques du Dunlop Sport Maxx RT2, on peut noter :
- L’évolution des composants de la bande de roulement
- Une nouvelle nappe interne ultra résistante pour mieux maîtriser les fortes contraintes, notamment en virage ou en freinage
- Des blocs d’épaules renforcés
- Des pavés de gomme « freinage court » de nouvelle génération
Le TÜV Süd a procédé à des tests comparatifs entre le Dunlop Sport Maxx RT2 et sa version précédente. Il en a conclu que le nouveau modèle a une longévité améliorée de 35 %.

Nous avons également testé ces pneumatiques. Montés sur une Mercedes CLA 45 AMG, nous voilà de nouveau en piste pour aller battre des records sur le grand circuit sec de 3,5 km du site de Mireval. Ou presque.

Durant tous les essais de la journée, nous étions accompagnés de pilotes confirmés très professionnels qui nous donnaient de précieux conseils pour la conduite. Malheureusement, ils étaient tellement professionnels qu’il nous était bien sûr impossible de pousser les pneus dans leurs limites. Et impossible donc pour nous de vous donner maintenant un témoignage complet des performances du Dunlop Sport Maxx RT2. Certes, la conduite était souple et les distances de freinage courtes. Mais le véritable caractère d’un pneu ne peut être connu que lors d’un bon gros dérapage contrôlé… Je plaisante bien sûr !

Bref, pour conclure, nous pouvons dire que le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 et le Dunlop Sport Maxx RT2 apportent de véritables nouvelles performances par rapport à leurs versions précédentes respectives. C’est indiscutable, Goodyear Dunlop surprend toujours avec les résultats de ses recherches.

Nous aurions aimé avoir un peu plus de précisions sur les différences entre les deux pneumatiques qui semblent être quand même vraiment similaires.
Et pour finir sur une note positive, nous noterons que les équipes Goodyear Dunlop font leur travail avec beaucoup de passion ce qui explique probablement le haut niveau de performances de leurs produits.

Pierre Augustin Crenn

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Pneus : Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 ET Dunlop Sport Maxx RT2

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter