Ferrari

Ferrari 512 BB: une sacr?

Comme tout le monde le sait, Enzo Ferrari avait des idées très arrêtées quant à la conception de ses automobiles. Ainsi, longtemps il résistera à la tendance qui voulait que pour les GT, le moteur soit implanté en position centrale arrière, nous l’avons bien vu récemment lors de la présentation de notre galerie de la Daytona. Pourtant, en 1971 Ferrari sort du bois avec une GT dotée d’un moteur central : la 365 GTB4.

+ de photos Ferrari 512 BB LM

Faute de pouvoir exporter la bête aux USA en raison des normes anti-pollution, le Comnendatore se tourne vers un autre moteur de 5 litres de cylindrée avec 12 cylindres à plat. C’est la naissance de la 512 BB, qui sera produite à un peu plus de 1000 exemplaires entre 1976 et 1981. Pour l’appellation l’on comprend la provenance de 512- 5 litres et 12 cylindres-, alors que BB correspond à Berlinetta pour la carrosserie et Boxer pour le moteur. Celui-ci, un 12 en V à 180 degrés, en position longitudinale arrière est alimenté par quatre carburateurs triple corps Weber et développe 360 chevaux à 6 800 t/min. Un autre moteur avec injection mécanique sera proposé ensuite.

La voiture connait un grand succès commercial tant en raison de ses performances exceptionnelles que de son confort raffiné.

La version 512 BB LM présentée ici, est l’ultime développement à orientation sportive de l’auto d’origine. Pinin Farina carrosse cette auto en la dotant d’un aérodynamisme très travaillé avec des flancs ressemblant étrangement aux jupes utilisées en F1. Le moteur suit la vocation course et développe alors plus de 500 chevaux. On verra cette version (Team Charles Pozzi) s’affronter en 1981 aux Porsche lors des 24 heures du Mans, sans pouvoir vaincre, laissant la victoire aux Porsche sans doute en raison d’une infériorité notoire en termes de freinage et de poids.

Quoiqu’il soit, cela n’empêche pas que ces 512 BB LM soient très prisées encore actuellement et savent toujours se montrer à la hauteur des ambitions du cheval cabré.

Archives photographiques: Gilles Vitry La Revue Automobile

 

Plus de contenu : Ferrari 512 BB Ferrari 512 BB LM
Alain Monnot

Votre avis nous intéresse sur :  Ferrari 512 BB: une sacr?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter