Harley Davidson

Harley-Davidson Road King Special 2017 : noir c

Pour de nombreux motards, le Road King est le custom Harley-Davidson par excellence. Certains vont même jusqu’à dire que sa silhouette représente un pan entier de l’histoire de la marque. Cette ligne a résisté à l’épreuve du temps depuis les premières heures de 1949 qui ont vu les modèles de cette famille – baptisée FL – s’emparer de la route.

En 2017, Harley-Davidson ajoute un nouveau chapitre exceptionnel en créant le Road King Special, une machine qui affiche une audace inédite et révèle un côté sombre. Cette ligne élancée est le reflet d’une énergie nouvelle, puisée dans les rues, qui se manifeste et s’exprime d’une façon complètement différente.

+ de photos Harley-Davidson Road King Special 2017

Une ligne, une mode, un mythe !

Un avant sombre et imposant, surmonté d’une impressionnante nacelle de phare noir brillant, affirme le style unique du Road King Special. Pour ajouter à cette attitude, un nouveau guidon mini ape installe le pilote dans une position agressive.

La protection moteur, le guidon et les commandes manuelles, les rétroviseurs, les clignotants, les caches moteur et filtre à air, les silencieux d’échappement et les pare-chaleur du Road King Special ont également été habillés de noir. Le chrome n’apparaît plus que sur certains composants du moteur : les cache-culbuteurs, les tiges de culbuteurs et les blocs poussoirs.

Le noir brillant recouvre les nouvelles roues Turbine, alors que la roue avant de 19 pouces est surmontée d’un garde-boue à profil bas. À l’arrière, des sacoches élancées s’associent aux silencieux d’échappement pour conférer une ligne près du sol qui n’entrave en rien l’efficacité des suspensions. L’espace entre les sacoches et le garde-boue est comblé, et une plaque d’immatriculation montée en position basse s’intègre à l’allure étroite.

Plus de couple...

Le moteur Milwaukee-Eight offre 10 % de couple de plus que le moteur des modèles Touring qu’il remplace. En plus de l’augmentation de sa cylindrée, le moteur profite d’un taux de compression plus élevé et de culasses à quatre soupapes bénéficiant de 50 % de capacité d’admission et d’échappement en plus. La commande des soupapes ne nécessite aucun réglage, car la conception des culbuteurs permet de profiter d’un réglage à vie réalisé en usine. Des bougies doubles sur chaque cylindre améliorent la combustion. L’arbre à cames à chaîne est plus léger, mécaniquement moins complexe et génère mois de frictions et de bruit.



Une accélération plus rapide.

Le moteur Milwaukee-Eight pèse le même poids que les moteurs qu’il remplace et toute sa puissance supplémentaire contribue donc directement à améliorer les performances d’accélération. Le Milwaukee-Eight 107 accélère 11 % plus rapidement entre 0 et 95 km/h, l’équivalent de deux à trois longueurs de moto d’avance, et 11 % plus rapidement entre 95 et 130 km/h, l’équivalent d’une à deux longueurs de moto, en comparaison du Twin Cam High Output 103.

Une sonorité d’échappement plus riche.

Des soupapes plus légères, un seul arbre à cames, des designs de carters et des éléments de transmission optimisés réduisent sensiblement les bruits mécaniques. Le dispositif d’admission et le filtre à air sont conçus pour réduire le son d’admission tout en assurant une circulation d’air maximale. Au final, le moteur Milwaukee-Eight est mécaniquement plus silencieux, tout en offrant une tonalité d’échappement plus riche qui respecte toutes les normes en vigueur en termes de bruit et d’émissions tandis que la sonorité rauque de son échappement continue de résonner.

Gentleman Racer

Votre avis nous intéresse sur :  Harley-Davidson Road King Special 2017 : noir c

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter