Hinckley

Hinckley Dasher Electric : deux moteurs de BMW I3

Le constructeur de yachts Hinckley prend un nouveau cap pour son entreprise vieille de près de 90 ans: il devient électrique. Cette semaine, lors du 47e Salon international du nautisme de Newport, Hinckley a dévoilé le Dasher, un yacht de luxe entièrement électrique de 28,6 pieds, le premier au monde selon la compagnie.

Les bateaux électriques ne sont pas totalement nouveaux. Ils dominaient les cours d'eau jusqu'à ce que le moteur à combustion interne devienne une référence dans les années 1920. Dans l'ère moderne, Duffy Electric Boats fabrique son emblématique croiseur depuis la fin des années 1960.

Mais les quelques bateaux électriques disponibles aujourd'hui sont conçus pour les eaux calmes, pas pour les mers agitées. Le Duffy est un petit bateau électrique avec des vitesses de pointe autour de 8 ou 10 km/h que l’on croise principalement autour des marinas.

Le Dasher vise à être quelque chose de différent - une Tesla pour l'eau, pour ainsi dire. Hinckley ne partage pas le prix publiquement, répondant que le « prix est disponible sur demande ». Cependant, un porte-parole a déclaré que les estimations dépassent 430 000 €.
Hinckley Dasher Electric
Le Dasher, conçu par Michael Peters, est équipé de deux moteurs électriques de 80 chevaux. Le bateau utilise deux batteries lithium-ion de 40 kWh de BMW i3 (lire notre essai), la voiture électrique produite par le constructeur automobile allemand BMW. Les batteries du yacht lui donnent une autonomie de 65 km lorsqu'il est conduit à la vitesse de croisière de 16 km/h. Divisez cette distance par deux si le bateau est emmené à des vitesses de 29 à 43 km/h.

Le yacht peut-être chargé en moins de quatre heures en utilisant la double charge de 50 ampères, ce qui, selon Hinckley, est habituel sur la plupart des quais.

La société a réalisé un navire léger en le peignant à la main avec un composite époxy qui a l'apparence du teck verni sans le poids ni les coûts d'entretien associés au bois de teck réel. La société a également utilisé l'impression 3D pour son matériel en titane et les détails de la console.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Hinckley Dasher Electric : deux moteurs de BMW I3

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter