Isuzu

Isuzu D-Max, le pick-up en pleine Fury

C‚Äôest en 1916, ?† Tokyo, que commen?ßa l‚Äôhistoire du constructeur japonais ISUZU, avec son premier atelier de production de voitures. Devenu le sp?©cialiste du v?©hicule utilitaire carburant au Diesel, la firme s‚Äôoffre ?† l'occasion de son centenaire diff?©rentes s?©ries sp?©ciales de son c?©l?®bre D-Max en attendant sa nouvelle g?©n?©ration de pick-up.

+ de photos Isuzu D MAX Fury

Isuzu vient tout juste de nous dévoiler, au mondial de l’automobile de Paris, son D-Max 2017. Mais pas la peine de courir chez votre concessionnaire car il ne sera pas importé avant la fin du premier trimestre 2017.

Pour nous faire patienter, le constructeur nous présente une nouvelle édition anniversaire que la gamme conjugue en tirage limité est le Fury. Ce D-Max Fury est fait pour ceux qui veulent se distinguer dans le paysage des pick-ups avec grâce à différents éléments exclusifs de carrosserie et d'équipements.

Le rouge … et le noir

Les designers ce sont librement inspirer du célèbre volcan qui se trouve sur la côte sud de l'île de Honsh?´, le Mont Fuji, pour sa robe unique. Ce rouge Magma Red a été spécialement conçue pour le D-Max Fury et ne peut donc être commandée sur aucun autre pick-up.

Pour intensifier cette teinte volcanique, les stylistes lui opposent des éléments de carrosserie d’un beau noir profond. C’est ainsi qu’il retrouve équipé de jantes de 17 pouces, d'un arceau, de poignées de porte, de marchepieds latéraux, de coques de rétroviseurs, d’un bouclier, d’une calandre de radiateur et d'élargisseurs d'ailes revêtus de cette peinture Noire Dark.

Nouveau ISUZU D-MAX en FURY

Un bolide qui tracte 3,5 tonnes

Le D-Max Fury est équipé du bien connu moteur 2.5 diesel à double turbo, une mécanique délivrant une puissance de 163 ch et surtout un couple camionesque de 400 Nm. Faisant appel à la technologie Common Rail, ce moteur diesel est couplé à une boîte manuelle 6 vitesses ou une transmission automatique à 5 rapports. Ce moteur est doté d’un double turbo et d’un échangeur thermique qui lui garantissent un maximum de performances.

Sur le plan technologique, ce gros 4 cylindres bénéficie aussi d’une pompe à carburant à régulation électrique, d’un système de préinjection, de doubles arbres à cames en tête et d’un filtre à particules autorégénérant. Les poussoirs de soupape à roulements larges réduisent la résistance et l’usure. La distribution par engrenage et chaîne métallique est un gage de fiabilité tout en réduisant les coûts de maintenance. Les parois des cylindres sont garnies d’un revêtement protecteur qui permet d’allonger la durée de vie des composants.

L’Isuzu D-Max Fury bénéficie évidemment de la transmission intégrale débrayable d’Isuzu. Il affiche ainsi une impressionnante capacité de traction de 3,5 tonnes. La valeur la plus élevée du marché pour un modèle accessible avec un permis classique. Le D-Max Fury peut également transporter pas moins d’une tonne dans son bac de chargement. L’acheteur d’un D-Max Fury a naturellement le choix entre une boîte manuelle 6 vitesses et un « Pack Plus Automatique » étendu. Outre un équipement étoffé, le client recevra alors une transmission automatique à 5 rapports qui lui permettra également de choisir lui-même le rapport souhaité.

Au fait, il est juste pour le Benelux…

Le nouveau D-Max Fury sera exclusivement présent sur le réseau routier du Benelux. L’importateur prévoit un tirage limité d’à peine 45 exemplaires. Chaque D-Max Fury est doté d’une numérotation exclusive à l’intérieur.

Video Isuzu D MAX Fury - Youtube

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Isuzu D-Max, le pick-up en pleine Fury

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter