Jaguar

Jaguar F-Pace, un succ?

Comment ne pas succomber ? C‚Äôest la question ?† laquelle devront r?©pondre les visiteurs du salon de l‚Äôautomobile de Francfort. Sous ses traits massifs et sportifs, le premier et tout nouveau SUV de la firme anglaise, avance avec des arguments frappants.

+ de photos Jaguar F Pace

Le charme agit…

Son design dynamique et son style robuste reposent sur une architecture à utilisation intensive d’aluminium pour offrir l’équilibre, l’élégance et les lignes typiques de toute Jaguar.

L’habitacle associe le luxe de matériaux et de finitions contemporaines au savoir-faire traditionnel de Jaguar et aux toutes dernières technologies. Avec son bloc d’instruments TFT de 12,3 pouces configurable, son affichage laser tête-haute et son système multimédia InControl Touch Pro, la F-Pace devient la Jaguar la plus connectée de tous les temps.

Testée sur circuit…

Développée initialement pour la F-TYPE, la dynamique configurable élève encore d’un cran la personnalité de la F-Pace. Le conducteur peut adapter la cartographie de l’accélérateur, la stratégie de changements de vitesses, le ressenti du volant et les paramètres du système Adaptive Dynamics à l’aide de l’écran tactile. Le mode dynamique configurable est disponible sur tous les modèles V6 dotés du système Adaptive Dynamics.

AWD analyse la route...

Pour encore renforcer les aptitudes de la F-Pace, le système AWD, analyse le revêtement de la route – route normale, humide ou gravillonnée, enneigée ou verglacée – et la cartographie de la direction, de l’accélérateur, de la transmission et des systèmes de contrôle de stabilité, modifiée en fonction des conditions.

Le système d’adaptation au revêtement (AdSR ou Adaptive Surface Response) n’est disponible qu’avec la transmission intégrale AWD. Il remplace le mode « Hiver » du Drive Control et facilite la conduite dans les conditions de faible motricité. L’AdSR fonctionne quelle que soit la vitesse.

Les algorithmes intelligents de l’AdSR rendent l’ASPC encore plus efficace. Quand l’AdSR établit que le revêtement de la route offre très peu de motricité, l’ASPC utilise le passage de couple le plus progressif possible en estimant que la voiture devra démarrer sur du verglas.

Sous le capot moteur de la F-Pace

En associant la carrosserie à utilisation intensive d’aluminium à la famille de moteurs Ingenium tout aluminium, Jaguar se lance dans la bataille des SUV, très bien armée.

La première unité montée sur la Jaguar F-Pace est le 2L Diesel à 4 cylindres développant 180 chevaux et 430Nm de couple. En propulsion, il ne demande que 8,9 secondes pour faire le 0 à 100 km/h pour une consommation normalisée de 4,9 litres. En haut de gamme diesel, la cavalerie monte à 300 chevaux et 700 Nm de couple. Cette puissance vient d’un V6 de 3 litres turbocompressé. Ainsi motorisé, les performances du Jaguar F-Pace deviennent sportives avec un 0 à 100km/h en 6,2 secondes tout en ne consommant que 6 l/100km en cycle mixte soit 159g/km de CO2.

La Jaguar F-Pace S, change de carburant pour passer à l’essence. Son V6 de 3 litres gavé par un turbo passe à 380 chevaux. De quoi exploser le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et atteindre les 250 km/h en vitesse de pointe.

Nous, il nous tarde d’en prendre le volant ! Mais en attendant, on vous propose de faire le tour des fiches techniques de la Jaguar F-Pace.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Jaguar F-Pace, un succ?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter