Ken Okuyama

Ken Okuyama dévoile la kode57 à Pebble Beach

Indépendant depuis quelques années, Ken Okuyama, le père de la Ferrari Enzo, profite de la Monterey Car Week pour dévoiler la kode57.

Ancien chef du style chez Pininfarina, Ken Okuyama s’est fait remarquer avec la Ferrari Enzo, dessiné par ses mains. Si le Japonais s’est essayé à un design plus industriel sur ses terres natales depuis la supercar emblématique, il revient peu à peu dans le monde des supercars.

Devant le parterre de passionnés présent pour le Concours d’élégance de Pebble Beach, le designer japonais a levé le voile sur la kode57, une superbe vision de barquette routière. Portant le badge 57, en référence à l’année où la plupart des voitures de légendes sont nées, dont la Ferrari 250 Testarossa, la kode57 ne cache pas ses inspirations latines.

Après un épisode aux vifs rapports entre le designer et le constructeur italien, Ken Okuyama ne lâche aucune information sur la base qui a été choisie. Pourtant, les spécialistes et le partenariat avec Novitec Rosso trahissent des origines Ferrari.

C’est une Ferrari 599 GTB qui cacherait ses entrailles sous la carrosserie qui rappelle fortement le Ferrari Rosso Concept de 2000. Le V12 posé à l’avant pourrait envoyer 848 ch aux roues arrière avec l’aide d’un bicompresseur Novitec.

Les volumes de production n’ont pas encore été confirmés, mais un riche, très riche collectionneur aurait déjà signé le chèque pour ce premier modèle : Floyd Mayweather, le célèbre boxeur, se serait allégé de 2,5 millions de dollars.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Ken Okuyama dévoile la kode57 à Pebble Beach

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter