Bmw

La belle gueule des BMW M1 PROCAR (1979-1980)

Dans le N° 5 de notre magazine nous avons présenté une Alpine et une Bugatti 44 et toutes les personnes que nous avons rencontrées nous disent avoir apprécié cette publication. Alors pourquoi ne pas donner également une place à « la voiture ancienne » sur notre site ? C’est donc ce que nous allons faire dorénavant et nous débutons la rubrique avec un véhicule de grande classe sportive : la BMW M1.

+ de photos Bmw M1 Procar

Avoir l’idée d’un championnat monotype en 1979 et réussir à faire courir les voitures en lever de rideau des Grands Prix de F1 relevait d’un grand défi. Jochen Neerpasch patron de la division Motorsport de BMW ne manquait pas d’ambition pour promouvoir au mieux la production maison de la M1. Ainsi, il n’hésita pas à lancer une Série PROCAR, permettant simultanément d’assurer la vitrine commerciale pour le produit tout en permettant de tirer les enseignements techniques pour l’évolution des modèles en vente pour tout un chacun. 

La BMW M1 de série a été produite à 400 exemplaires, alors que les voitures retenues pour la course ( 55 unités produites) ne sont pas identiques à celles de la production mais s’inscrivent dans le cadre de la réglementation du Groupe IV. Les différences sont très sensibles tant au niveau de l’aérodynamisme de la carrosserie avec de nombreux appendices, qu’au plan mécanique. Ainsi, du moteur d’origine de près de 300 chevaux on passe la puissance à 470 ch ce qui nécessite une boîte de vitesses ZF d’origine largement revue. Les suspensions, les freins comme les pneus sont adaptés à l’usage de compétition et le poids est abaissé considérablement. Bref les M1 Procar étaient de vraies bêtes de course. Il fallait bien cela pour que les pilotes des divers championnats : F1, du monde des voitures de Sport et d’Europe des voitures de tourisme viennent se frotter les portières lors de courses échevelées disputées les samedis veilles de Grand Prix.

BMW faisait tourner les pilotes sur 5 voitures officielles et des écuries privées s’étaient constituées pour disputer durant deux années un championnat de haut vol. Il faut dire que le spectacle valait le déplacement avec des autos capables d’atteindre près de 310 km/h et les meilleures pointures à leur volant!

Pour faire rêver tous nos amis lecteurs rappelons les classements des deux saisons de Procar.En 1979 Niki Lauda gagne devant Hans-Joachim Stuck et Clay Regazzoni. En 1980 Nelson Piquet devance Alan Jones et Hans-Joachin Stuck. On vous le disait cette série M1 Procar ne rassemblait rien que du beau monde. Scrutez les divers autocollants sur les autos et vous allez découvrir bien d’autres noms connus.

Notre ami Gilles Vitry photographe emblématique de La Revue Automobile va continuer à fouiller dans ses archives pour alimenter notre mémoire.

 

Alain Monnot

Votre avis nous intéresse sur :  La belle gueule des BMW M1 PROCAR (1979-1980)

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter