Koenigsegg

La Koenigsegg One:1 va partir à l'assaut du Nürburgring

En juin dernier, la Koenigsegg One:1 a subitement été coupée dans son élan par la direction du Nürburgring : alors en tournage et en pleine tentative de record, la supercar a été la première à subir les nouvelles restrictions sur la piste. Désormais, la Suédoise pourrait à nouveau y poser ses roues pour affoler le chrono.

+ de photos Koenigsegg One 1

Profitant de la trêve hivernale, la société qui exploite la piste allemande, Capricorn Nürburgring GmbH, a effectué quelques travaux visant à améliorer la sécurité. La FIA et la fédération allemande ont finalement accordé les licences nécessaires pour pouvoir relancer les activités.

Koenigsegg a annoncé que la One:1 serait de nouveau envoyée sur l’Enfert Vert afin de remettre les pendules à l’heure. La bombe suédoise devrait passer sous la barre des sept minutes et donner quelques leçons à la Lamborghini Aventador SV enregistrée en 6’59’’73 et à la reine de la catégorie des voitures de route, la Porsche 918 Spyder, qui a signé un temps de 6’57.

Avec un V8 biturbo de 1 360 ch pour 1 371 Nm de couple, la Koenigsegg One:1 est lourdement armée pour affoler le chrono. La supercar a déjà prouvé qu’elle en était capable, en remportant la première place du podium sur les circuits de Suzuka et de Spa-Francorchamps.

La Koenigsegg One:1 serait-elle capable de signer un temps de 6’30, comme prévu, en théorie, par ses géniteurs ?

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  La Koenigsegg One:1 va partir à l\'assaut du Nürburgring

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter