Lexus

LC 500h : 354 chevaux pour le coupé hybride de Lexus

Lexus précise quelques éléments de la fiche technique du coupé hybride LC 500h qu\'il dévoilera au salon de Genève. Notamment sa puissance de 354 chevaux obtenue en combinant celle d\'un V6 3.5 litres de 295 chevaux et d\'un moteur électrique de 60 chevaux.

+ de photos Lexus LC 500h

On aurait pu s'attendre à un peu plus puissant. Par rapport aux 473 chevaux de la version LC 500 commercialisée aux États-Unis, le coupé LC 500h hybride de Lexus destiné à l'Europe se contentera de 354 chevaux. La filiale de luxe de Toyota a dévoilé hier sa fiche technique, à quelques jours de sa présentation officielle au salon de Genève (3-13 mars 2016).

Sous le capot ronronneront donc un V6 3.5 litres 24 soupapes de 295 chevaux et un moteur électrique de 60 chevaux alimenté par une batterie lithium-ion, pour une puissance totale de 354 chevaux. Celle-ci est passée aux roues arrière (transmission) par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses automatique 4 rapports. Le fait d'utiliser des rapports de transmission fixes permet une variation plus fine du régime moteur en fonction des sollicitations du conducteur. Cela se traduit par un lien beaucoup plus direct entre la pédale d’accélérateur et l’accélération du véhicule et un temps de 0 à 100 km/h inférieur à 5 secondes. Baptisé Lexus Multi Stage Hybrid System, ce nouveau système hybride bénéficie d'un mode M permettant au conducteur de déclencher lui-même le changement de vitesse. Les amateurs de conduite sportive vont apprécier.

Car même avec sa motorisation hybride, le Lexus LC 500h reste un coupé sportif, doté d'une nouvelle plateforme avec des porte-à-faux réduits et un centre de gravité abaissé, une architecture moteur de type central avant et un fort usage d'acier à haute élasticité pour accroître la rigidité de la caisse. L'utilisation de jantes 20 pouces (21 pouces en option) et le design à la fois athlétique et fluide de la voiture participent à l'établissement de cet esprit sportif. Un esprit sportif totalement incarné par l'habitacle où l'on retrouve des palettes de changement de rapport en magnésium et un tableau de bord inspiré de celui de la LFA.

On attend désormais le salon de Genève pour en savoir plus et connaître notamment les chiffres exacts de performance et de consommation. Nous devrions également pouvoir nous faire une idée du tarif.

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  LC 500h : 354 chevaux pour le coupé hybride de Lexus

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter