Bentley

Le c?

Dans le monde de la m?©canique, le moteur L-Series de Bentley est un mythe. Apparu en 1959, ce bloc est appel?© ?† dispara?Ætre.

+ de photos Bentley Mulsanne 2016

À la fin des années 50, Rolls-Royce sort le bloc L410, un V8 6,2 litres, pour animer ses limousines. Au fil des années, ce moteur a évolué, pour atteindre les 6,75 litres de cylindrée en 1968. Depuis cette date, le V8 a conservé son appellation mythique, le « six trois quart ».

Alors que Rolls-Royce a progressivement abandonné cette mécanique au profit d’unités en provenance de BMW, Bentley a conservé cette cathédrale. Toutefois, le V8 6,75 litres a gagné deux turbos, pour afficher jusqu’à 537 ch et 1 100 Nm de couple dans la Bentley Mulsanne Speed.

Le moteur L-Series de Bentley a connu une carrière de 57 ans, une éternité dans le monde l’automobile, sans pour autant perdre son âme originale, qualifiée de main de fer dans un gant de velours.

D’après Wolfgang Dürheimer, le patron de Bentley, et comme il l’a indiqué au média Car and Driver, le « six trois quart » ne survivrait pas après la Mulsanne actuelle et il aurait trouvé sa dernière demeure sous le capot de la limousine.

Ce mythe entrera dans les livres d’Histoire dès la prochaine génération de Bentley Mulsanne, qui embarquera une mécanique à douze cylindres, une des spécialités du fabricant anglais. Les moteurs à huit cylindres seront fournis par le groupe Volkswagen, comme le V8 4,0 litres biturbo en provenance d’Audi.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Le c?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter