Skoda Kodiak

Le Skoda VisionS avant le Kodiak

Le segment des grands SUV va encore recevoir une nouvelle proposition et cette fois c‚Äôest la marque tch?®que qui nous d?©voile, avant la version de s?©rie qui sera pr?©sent?©e au salon de l‚Äôautomobile de Paris, un concept-car : le Skoda VisionS.

Très proche du style de la version de série, le Skoda VisionS s’avance avec des dimensions impressionnantes : 4,70 mètres de long, 1,91 mètre de large et 1,68 mètre de haut. De quoi proposer trois rangées de sièges et donc de raisonnablement penser qu’il disposera de 7 places.

Le design extérieur du VisionS reflète la nouvelle identité stylistique de ŠKODA. Le capot moteur repose sur une large calandre à lames verticales et quatre optiques surdimensionnées à LED. Le profil reçoit des arches de roues géométriques qui soulignent le caractère off-road de cette Skoda. La ligne de toit s’incline rapidement vers le long becquet et s’étire jusqu’à l’arrière dynamisant visuellement le véhicule même à l’arrêt. En poupe, le diffuseur arrière intègre les larges sorties d’échappement de part et d’autres donnant au SUV une présence puissante sur la route. Les feux arrière dimensionnels aux formes dynamiques prennent place sous la lunette arrière.

Sous le capot, le Skoda VisionS se signale également par son système de propulsion hybride « plug-in » : développant une puissance systémique de 225 ch, il propulse le véhicule de 0 à 100 km/h en 7,4 s et lui fait presque atteindre les 200 km/h. Le concept-car se contente en moyenne d’à peine 1,9 l d’essence aux 100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 45 g/km. La ŠKODA VisionS peut parcourir jusqu’à 50 km à la seule force de l’électricité, son autonomie totale étant de maximum 1 000 km avec les deux modes de propulsion.

Le moteur à combustion est un 1.4 TSI qui affiche une puissance de 156 ch et un couple de 250 Nm. Il est utilisé en tandem avec un moteur électrique qui développe une puissance continue de 55 ch et un couple maximal de 220 Nm. Ce moteur électrique est intégré dans la boîte DSG à 6 rapports, qui envoie la force motrice aux roues avant. Un deuxième moteur électrique développant jusqu’à 115 ch et 270 Nm est monté sur le train arrière. Il travaille indépendamment de son homologue qui entraîne les roues avant. Le showcar possède ainsi une transmission intégrale intelligente qui se passe de liaison mécanique. L’interaction de ces trois moteurs est caractérisée par une flexibilité très élevée : le conducteur de la ŠKODA VisionS peut choisir entre différents modes de conduite qui vont du mode purement électrique au mode « Charge », avec toujours à l’esprit une efficacité énergétique maximale. La batterie lithium-ion d’une capacité de 12,4 kWh est installée devant le train arrière.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Le Skoda VisionS avant le Kodiak

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter