Mazda

Mazda CX-5, la phase 2 est à Los Angeles

Le constructeur d’Hiroshima profite du salon de l’automobile de Los Angeles – qui ouvrira ses portes au public du 18 au 27 novembre – pour présenter la nouvelle version de son crossover compact : le Mazda CX-5.

Ce Mazda CX-5 entièrement restylé a été optimisé, en vue de garantir un plaisir et une qualité de conduite à l’ensemble de ses occupants. Pour concevoir ce nouvel opus, les concepteurs responsables du projet « nouveau Mazda CX-5 » se sont particulièrement concentrés sur confort des passagers et l’efficacité mécanique.

+ de photos Mazda CX 5 2017

Les bases du Mazda CX-5

Le Mazda CX-5 est l’actuel champion des ventes de la marque japonaise en Europe. Véritable produit planétaire, il est également distribué dans plus de 120 pays et représente environ un quart des ventes mondiales du constructeur. Il a décroché plus de 90 distinctions au niveau mondial, dont le prix de « Voiture de l’année 2012-2013 » au Japon, et a été maintes fois sacré « Meilleur SUV et crossover ».

Changer/modifier un tel produit est une vraie gageure. Il faut être capable de l’améliorer sans pour autant perturber ses clients et fans. C’est certainement la raison pour laquelle ce Mazda CX-5 phase 2 ne sera pas un produit qui va révolutionner le genre. Non, lui il va appuyer sur son savoir-faire.

Affûté !

Pour ma part, le CX-5 était l’un des plus attrayants produits du segment, stylistiquement parlant j’entends. Cependant, sa silhouette a été légèrement revue avec une nouvelle face avant qui gagne des optiques plus effilées, une calandre plus anguleuse et un bouclier plus enveloppants. En poupe, c’est la même recette, avec des dessins de feux, une malle arrière et un pare-choc redessinés.

À ceci se rajoutent des coloris comme le Soul Red Crystal qui a été conçu pour rehausser le fameux style KODO du CX-5, en donnant davantage de profondeur à ses lignes. Ce coloris se veut une évolution de la teinte Soul Red Metallic, lui conférant un nouvel éclat, avec une saturation de la couleur et une profondeur respectivement supérieures de 20 et 50 %.

Libre aspiration…

Évidemment, ce CX-5 étant dévoilé aux USA, le constructeur n’y présente que ses motorisations carburant à l’essence à « aspiration naturelle », comme le nomment les Anglais. Donc pour entrapercevoir le moteur diesel, 2.2 SKYACTIV-D, il faudra attendre sa présentation officielle européenne à Genève.

Les technologies SKYACTIV sont de mise. Les blocs 2,0 L. SKYACTIV-G et 2,5 L. SKYACTIV-G se distinguent par leurs performances linéaires, associées à une efficience énergétique et à un niveau d’émissions faible. Cette nouvelle mouture hérite également du système G-Vectoring, une nouvelle technologie de Mazda visant à accentuer encore l’esprit Jinba Ittai.

À noter !

Parmi ses autres nouveautés figurent notamment un affichage tête haute intégré au pare-brise et un hayon électrique commandé à distance. Le nouveau Mazda CX-5 sera commercialisé en février au Japon avant d’être lancé sur d’autres marchés dans le monde.

Agnès Renucci

Votre avis nous intéresse sur :  Mazda CX-5, la phase 2 est à Los Angeles

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :