McLaren

McLaren 720S : une puissance de freinage proche de la McLaren P1

Avant son arrivée au Salon de Genève, la remplaçante de la McLaren 650S, qui devrait prendre le nom de 720S, s’offre une nouvelle pause réclame.

La prochaine sportive de Woking ne va pas tarder à pointer le bout de son nez. C’est au Salon de Genève que McLaren inscrira une nouvelle page dans son histoire, avec la prochaine 720S, qui marquera le début d’une nouvelle ère.

La McLaren 720S inaugurera un tout nouveau châssis monocoque en carbone baptisé Monocage II. Plus léger de 18 kg, la cellule centrale est aussi plus rigide. Il y aura également de la nouveauté au chapitre dynamique puisque la berlinette lancera un moteur V8 4,0 litres biturbo. Une nouvelle configuration qui devrait produire 720 ch.

Il y a quelques jours, McLaren annonçait certaines performances chiffrées de la 720S. Sa fiche technique lui permettra d’abattre le 0-200 km/h en 7,8 secondes et le 400 mètres D.A. en 10,3 secondes. C’est mieux de 0,5 seconde et 0,2 seconde respectivement que la McLaren 650S.

Pour accompagner le dernier teaser représenté par une photo du disque en carbone à l’avant, Woking annonce des performances inverses. La McLaren 720S ne réclamera que 4,6 secondes pour passer de 200 km/h à l’arrêt complet. Soit une distance de 117 mètres, plus courte de 6 mètres par rapport à la 650S et presque similaire à celle de la McLaren P1.

La prochaine étape aura lieu au Salon de Genève, où McLaren lèvera complètement le voile sur sa prochaine sportive.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  McLaren 720S : une puissance de freinage proche de la McLaren P1

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter