Mercedes

Mercedes GLC F-Cell : la production pour fin 2019

Lors du Salon de l’automobile de Francfort 2017, Mercedes-Benz a lancé une variante à piles à combustible de son GLC. Ce véhicule de production permettra de charger électriquement la voiture en plus de faire le plein d’hydrogène. Mercedes-Benz affirme que ce GLC, nommé F-Cell, sera le premier véhicule plug-in à pile à hydrogène.

La Mercedes-Benz GLC F-Cell est équipée d’un moteur électrique de 197 ch et 350 Nm alimenté par une batterie lithium-ion de 13,8 kWh montée à l’arrière. En outre, il y a deux réservoirs d’hydrogène, renforcés par des fibres de carbone, dont l’un est placé sous les sièges arrière. L’ensemble du groupe motopropulseur a été rendu 30 % plus compact que celui de la Classe B F-Cell précédente, la plupart de ses composants étant montés sous le capot et installés comme un moteur à combustion interne conventionnel. Le système de pile à combustible utilise 90 % moins de platine et réduit les coûts globaux de la GLC F-Cell.

Avec un plein complet d’hydrogène, la Mercedes GLC F-Cell peut parcourir environ 435 km. En mode totalement électrique EV, le constructeur affirme que le SUV peut parcourir jusqu’à 79 km.

Il y aura trois modes de conduite disponible, Eco, Comfort et Sport, qui changent la façon dont la voiture se comporte et quatre modes de fonctionnement : hybride, F-Cell, Battery et Charge. Le mode hybride permet d’utiliser à la fois la batterie et la pile à combustible à hydrogène. Le mode F-Cell fonctionne exclusivement sur l’hydrogène, tandis que le mode Battery met essentiellement le véhicule en mode EV. Enfin, le mode Charge permet d’utiliser le système de piles à combustible à hydrogène pour agir comme générateur afin de charger la batterie. Quel que soit le mode sélectionné, le GLC F-Cell dispose d’un système de récupération d’énergie de freinage.

Esthétiquement, la F-Cell se distingue d’un GLC standard par des accents bleus sur la grille, les jantes, les jupes latérales et le pare-chocs arrière. Le GLC F-Cell dispose également d’un pare-chocs spécifique avec des entrées d’air plus grandes et des roues en alliage de 20 pouces qui ont été optimisées pour améliorer l’aérodynamique du crossover. À l’intérieur, il y a un écran de 12,3 pouces et un écran d’instrument de 10,25 pouces avec des menus spécifiques au GLC F-Cell, comme celui lié à piles à combustible, qui s’affichent.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Mercedes GLC F-Cell : la production pour fin 2019

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter