Nissan

Nissan Leaf : une batterie de 40 kWh et jusqu'à 378 km d'autonomie

Après de longues semaines d’attente, la nouvelle Nissan Leaf pointe le bout de son museau à la veille du Salon de Francfort. La compacte électrique promet maintenant jusqu’à près de 380 km d’autonomie.

Apparue en 2010 sur le marché, la Nissan Leaf est devenue la voiture électrique la plus vendue dans le monde avec près de 300 000 unités. Devant son âge et la concurrence de plus en plus importante, celle qui se caractérise souvent comme la référence dans le segment des automobiles propres passe à la seconde génération.

La nouvelle Nissan Leaf fait donc peau neuve, avec un physique plus attirant que par le passé. La compacte abandonne ses lignes très consensuelles pour une robe adoptant la nouvelle signature de la marque japonaise. La face avant est bien plus charismatique alors que la poupe rentre dans les rangs avec des optiques en boomerang et un hayon mieux dessiné.

La Nissan Leaf embarque désormais un pack de batteries d’une capacité de 40 kWh. Si la valeur semble bien en retrait d’une Opel Ampera-e ou d’une Tesla Model 3 par exemple, le constructeur japonais mise sur la compacité et le poids des éléments (une version 60 kWh serait toutefois prévue pour 2019). L’ensemble est associé à un moteur de 150 ch et 320 Nm de couple, capable d’aller chercher les 144 km/h.

La nouvelle voiture électrique avoue une autonomie totale de 378 km en norme d’homologation NEDC, ce qui devrait correspondre à une autonomie proche des 300 km/h dans des conditions normales d’utilisation. La recharge réclame 17 heures sur une prise 3 kW, alors que 80 % de l’autonomie peuvent être récupérés en 40 minutes avec un chargeur rapide 50 kW.

L’habitacle prend une forme conventionnelle avec un univers qui ne trahit pas ses ambitions écologiques. La Nissan Leaf est équipée d’un écran tactile de 7 pouces qui intègre la navigation, l’infodivertissement et les dispositifs Apple CarPlay et Android Auto.

Le package technologique comprend le système ProPILOT qui dirige la voiture de manière semi-autonome entre 30 km/h et 100 km/h, ainsi que le ProPILOT Park avec un stationnement automatique grâce aux douze capteurs. Le conducteur disposera aussi du système e-Pedal en série, qui permet au conducteur d’accélérer, freiner et stopper la voiture avec la seule pédale d’accélérateur.

La Nissan Leaf fera ses débuts au salon de Francfort avant une commercialisation dans la foulée.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Nissan Leaf : une batterie de 40 kWh et jusqu'à 378 km d'autonomie

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter