Nouveau Kia Sportage

Nouveau KIA Sportage, toujours aussi sexy ?

La marque cor?©enne, vient de divulguer les premi?®res images de son nouveau KIA Sportage. Largement de quoi se faire un avis sur son nouveau design, puisque nous avons droit ?† des photos qui pr?©sentent sa nouvelle face avant, son profil et sa poupe.

D’Europe, d’Asie et d’Amérique…

Le KIA Sportage est un véritable succès commercial en Europe. Le remplacement du crossover est donc complexe pour la firme coréenne qui ne peut se tromper sur cette nouvelle génération. D'autant plus que les acheteurs décident d'acheter un SUV surtout pour le style qui est leur premier leitmotiv.

Ce nouveau KIA Sportage est le fruit de trois bureaux de style de la marque, qui se trouvent respectivement à Francfort en Allemagne, à Namyang en Corée et à Irvine en Californie USA. C’est donc un produit global.

Le changement dans la continuité…

Bien que l’on reconnaisse au premier coup d’œil le nouveau Sportage, il n’en demeure pas moins différent. C’est surtout la face avant qui marque le changement. Évidement on retrouve le « Tiger Nose/Nez de tigre ». Mais il est ici bien plus bas et plus large que l’ancienne génération. À ceci se rajoutent des projecteurs flanqués sur les bords extérieurs du capot moteur.

Son profil est plus incliné et conserve la silhouette élancée de son prédécesseur, à laquelle s’ajoute une ligne de toit légèrement plongeante vers l'arrière du véhicule. Ses passages de roue plus marqués et ses lignes droites affirment un caractère qui se veut dynamique.

À l'arrière, les feux effilés sont reliés par une moulure s'étirant sur toute la largeur de la poupe, tandis que les clignotants et les feux de recul sont séparés et implantés plus bas.

Au niveau technique…

Bien que KIA reste muet là-dessus, nous savons déjà que le nouveau Sportage réutilisera les mêmes solutions mécaniques que son cousin, le nouveau Hyundai TUCSON. Soit deux moteurs essence, auxquels s'ajoutent trois moteurs diesel. Allant de 115 chevaux à 185 chevaux.

En essence, le 4 cylindres à injection directe d’un peu plus de 130 chevaux fera office d’entrée de gamme, tandis que le nouveau moteur turbo 1.6 litre T-GDi proposera, avec ses 177 chevaux et 265 Nm entre 1 500 et 4 500 tr/min, des reprises plus vigoureuses.

En diesel, l’offre débutera avec le turbo diesel de 115 ch de 1,7 litre et 280 Nm de couple entre 1 250 et 2 500 tr/min. Uniquement proposé en boîte de vitesses manuelle à six rapports, 2 roues motrices et Stop & Start, il sera le plus frugal de la gamme. Au-dessus de lui le 2.0 litres diesel suralimenté offre 136 chevaux et 373 Nm de couple entre 1 500 et 2 500 tr/min. La version « haute puissance » de 185 ch disposera d’un impressionnant couple maximum de 400 Nm entre 1 750 et 2 750 tr/min.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Nouveau KIA Sportage, toujours aussi sexy ?

image profil
Xavier
2015-08-28 01:51:35  

Cet article est bourré de fautes d'orthographe. On ne se relit plus dans le journalisme moderne?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter