Audi

Nouvelle Audi TT-RS : la TT bodybuildée

La deuxième génération d\\'Audi TT RS a été dévoilée, en coupé et en roadster, au salon automobile de Pékin, avant des ventes en France dès cet automne. Elle utilise toujours un moteur 5 cylindres turbo de 2,5 l mais totalement revu pour l\\'occasion. Il gagne 60 ch afin d\\'atteindre la barre des 400 ch.

La nouvelle TT RS, disponible bien évidemment en quattro, est le première modèle à recevoir le nouveau 5 cylindres turbo de la marque. Ce dernier est désormais en aluminium en lieu et place de l’acier, permettant de gagner pas moins de 10 kg.

Ce nouveau moteur, accouplé à une boîte de vitesses à double embrayage, délivre 400 ch et permet au coupé d’expédier le 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes, de quoi donner des sueurs froides à bien des sportives de la gamme supérieure. C’est 0,4 seconde plus rapide que l’ancien TT RS coupé et 0,5 seconde plus rapide que le nouveau Porsche 718 Cayman S équipé d’un moteur similaire, mais de 350 ch. Quant à lui, le couple maximal de 480 Nm est disponible sur une large plage d’utilisation allant de 1 700 à 5 850 tr/min.

Avec 90 kg de plus, le 0 à 100 km/h du roadster est effectué en 3,9 secondes (soit 0,3 s de moins que l’ancien TT RS roadster). Les deux variantes ont une vitesse maximale bridée à 250 km/h, pouvant être augmentée jusqu’à 280 km/h.

La boîte de vitesse automatique à double embrayage à 7 rapports est livrée de série. Elle offre des réglages spécifiques à la TT RS, un launch control et des palettes au volant.

La nouvelle Audi TT RS repose sur des ressorts et suspensions plus rigides et est abaissée de 10 mm par rapport à la version standard. Le poids à vide de la version coupé est de 1 440 kg tandis que le roadster arrive à 1 530 kg en raison des renforcements structurels inhérents à cette variante.

Esthétiquement, la TT RS montre ses muscles, s’élargit et s’affirme sans aucune honte. Nouveau pare-chocs avant et arrière, prises d’air plus profondes à l’avant, sorties d’échappement ovales, jantes de 19" et aileron arrière (plus discret en option) sont une partie des spécificités de la nouvelle TT RS.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Nouvelle Audi TT-RS : la TT bodybuildée

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter