Opel

Nouvelle Opel Astra GTC, la bonne élève

La nouvelle Astra GTC 2014 est arrivée en concession. C’est pour nous, le moment de l’essayer aux abords des cîmes du Mont-Blanc lors des essais Presse. Cette nouvelle Astra GTC équipée du moteur 1.6 ECOTEC de 200 chevaux, présente un air de sprinteuse, qui cache bien plus que ça.

+ de photos Opel Astra GTC 2014

Notre essai, s’est déroulé sur les routes sinueuses entre  Genève, une montée au col des Aravis, une halte à Chamonix  et une portion plus classique d’autoroute. Le modèle essayé était l’Astra GTC Sport Pack.

Design de la nouvelle Astra GTC

Les lignes sont plongeantes et sculpturales. L'auto assume ses allures de sportive avec un châssis rabaissé et un profil dynamique. Par rapport à la version OPC (280 ch équivalente de la Megane RS), il existe une réelle ressemblance; mais certaines touches de sportivité ont été omises : pas de becquet arrière,voies  moins larges. L’Astra GTC esthétiquement est plus proche d’un coupé, plus classique qu’une « vraie »  sportive.  Cette GTC montre les nouvelles lignes directrices arrêtées par Opel et nous offre une automobile aux lignes séduisantes.

Moteur de la nouvelle Astra GTC

Sous ses airs de sprinteuse, la nouvelle Astra GTC affiche une âme de routière confortable. Sur le papier, le capot moteur abrite un 1.6 litres ECOTEC de 200 chevaux qui pourrait de prime abord,  faire passer l'Astra pour une sportive . Sans parler de déguisement car il faut reconnaitre que les 200ch s’avèrent efficaces dans les rapports 3 et 4 quand l’anguille des tours / minutes oscille entre 3500 et 4500. En revanche, la cinquième ou la sixième enclenchée, l’Astra GTC s’avère moins « coupleuse ». Elle mute à ce moment en une routière efficace, affichant une consommation très raisonnable d’environ 6 litres sur route et 8,5 l en cycle urbain. A noter, un habitacle bien insonorisé qui se montre très silencieux  lorsque le moteur est en sixième à 130 km/h (3000 tr/min environ) et filtre correctement les bruits de pénétration dans l’air.

Une bonne note est à mettre à l’actif de la boîte de vitesses. L’ergonomie du pommeau de vitesses facilte le passage des vitesses. Au niveau de l’étagement, on aurait aimé d’avantage de reprise en cinquième et sixième et une meilleure réactivité de la puissance lorsque le pied  enfonce  la pédale de droite.

Au niveau des performances pures, l'Astra GTC avale le 0 à 100 km/h en 7,9 secondes pour une vitesse maximale de 230 km/h. 

Conduite de l’Astra GTC

La direction se montre efficace. Elle aurait été plus légère avec une jtaille de pneu inférieure à du 19 pouces. Cette monte de pneumatique permet de maintenir la voiture avec efficacité dans les virages mais la souplesse n’est pas son point fort. Avec le montage HiPerStrut (High Perfomance Strut ou jambes de force hautes performances, déjà en place sur l’Insignia OPC) les fonctions d’amortissement et de direction sont séparées, la traction est augmentée dans les virages et permet de mieux contrôler l’Astra GTC. On l’a vraiment ressenti dans quelques lacets menant à Chamonix, assez bluffant.

Le confort a été semble-t-il travaillé de manière importante chez Opel, au niveau des suspensions notamment. Lorsque l’on parlait d'une routière aux allures de sprinteuse, on y est ! Les suspensions ne sont pas assez fermes pour que l'on se sente au volant d’une sportive pure et dure,elles offrent bel et bien le confort d’une bonne routière. 

Ceci est amplifié par une position de conduite misant sur la lisibilité des compteurs et le bien-être du conducteur, comme l’avant de l’assise du  siège, réglable en longueur pour reposer le haut des jambes; en plus bien entendu des habituels réglages.

L’Astra OPC offre globalement une bonne visibilité, sans être excellente. La visibilité arrière est plutôt du côté d’une sprinteuse, avec une lunette arrière réduite. Mais, l’Astra GTC est équipée d’éléments de sécurité qui permettent d’être en confiance: anti-angle mort sur les rétroviseurs extérieurs, et système d’avertissement de collision. A noter, que le système de collision n’apprécie pas les changements de file rapide qu’il peut assimiler à une perte de contrôle. Un long bip est ainsi déclenché pour alerter le conducteur.

Un mot sur le système de navigation Navi950 Intellilink (de série sur le modèle essayé, 1100€ prix catalogue) qui offre une prise en main rapide; si on sait sur quels boutons appuyer ! Le tableau de bord est rempli de touches, de boutons. A trop offrir de possibilités, cela complexifie l’utilisation. 

Prix de la gamme Astra GTC

L’Astra GTC est proposée en essence à partir de 21 900€ en finition Edition avec le moteur 1.4 Turbo de 120ch. La version Diesel en finition Edition débute à 24 100€ pour le 1.7 CDTI de 110 ch.

Nous avons essayé la version 200ch qui est proposée uniquement en finition Sport Pack à partir de 31 800 €.

Le modèle essayé, options comprises, coûte 34 800 €.

Bien vu :
- Design
- Confort
- Consommation
- Silence de l’habitacle pour une routière
- Qualité des matériaux 

A revoir :
- Silence de l’habitacle pour une sportive
- Monte pneumatique 19 pouces
- Visibilité arrière  (sans les options de sécurité)
- Trop de touches, faute de goût

Note : 16/20

Virgile Partouche

Votre avis nous intéresse sur :  Nouvelle Opel Astra GTC, la bonne élève

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter