Opel

Opel Insignia, le retour de la GSi

Si Opel vient officiellement de passer sous le giron de Peugeot-Citroën, il n’empêche que les ingénieurs allemands ne comptent pas se laisser dévorer par le manque d’ambition "sportive" du groupe français. Pour preuve, au Salon international de l’Automobile de Francfort, Opel nous dévoilera une version sportive de son Insignia : la GSi.

Le come back …

Jusqu’à présent, les Opel piquées au vif portaient le badge OPC. D’ailleurs, l’ancienne génération d’Insignia qui portait ce patronyme faisait parler la foudre avec un gros V6 turbo de 325 chevaux. De quoi expédier un TOP 100 en 6 secondes.

Mais ça, c’était avant, puisque la nouvelle Insignia proposera à la rentrée le nom GSi. Celui-ci fait appel à l’histoire sportive Opel des années 80 et 90. À cette époque, le badge faisait rêver les pilotes du dimanche sur Manta, Kadett et Astra qui faisaient usage de cette appellation. L’Insignia GSi doit donc porter cet héritage.

Du sport chez Opel

L’héritage est donc plutôt lourd. Pour ne pas galvauder ce nom, les ingénieurs ont placé un tout nouveau moteur turbo essence de 2 litres à 4 cylindres. Il produit la bagatelle de 260 chevaux et 400 Nm de couple. La cavalerie passe par les quatre roues via une boîte automatique à 8 rapports et un système de distribution du couple intelligent.

Par contre, Opel ne daigne pas donner ses performances, cependant la firme confirme que cette Insignia GSi est plus rapide sur la boucle nord du Nürburgring que l’Insignia OPC. Cela est sans aucun doute dû aux 160 kg de gagnés sur la balance et à l’optimisation de son châssis qui use d’une suspension rabaissée de 10 mm, d’amortisseurs raffermis et d’un freinage surpuissant d’origine Brembo.

Bien dans ses groles…

L’Opel Insignia est plutôt du genre élégante, un brin « passe-partout ». La GSi, quant à elle dévoile d’autres arguments avec : un aileron arrière, des boucliers plus enveloppants percés par des prises d’air chromées, des jantes de 20 pouces et son logo GSi bien entendu. Le cockpit quant à lui gagne, des sièges sport et un volant sport.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Opel Insignia, le retour de la GSi

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter