Peugeot L500 R HYbrid

Peugeot L500 R HYbrid : les Charlatans sont de retour.

Le 30 mai 1916, la Peugeot L45 pilotée par Dario RESTA gagnait la course mythique des 500 miles d’Indianapolis à une vitesse moyenne de 135 km/h. Un siècle plus tard, pour rendre hommage à l’époustouflante équipe des « Charlatans » trois fois victorieuse sur le circuit de l’Indy 500 aux États-Unis, entre 1913 et 1919, Peugeot présente une interprétation futuriste de la voiture de course « indie » : la Peugeot L500 R HYbrid.

Ce bolide numérique ne pesant qu’une tonne sur la balance est propulsé par une machinerie hybride cumulant deux moteurs électriques et un bloc essence totalisant une puissance de 500 chevaux. De quoi expédier le 0 à 100 km/h en 2,5 s et 19 s pour le 1000 m départ arrêté.

Véritable voiture de course conçue pour faire corps avec le pilote, le bolide abrite un habitacle fermé, imaginé comme une capsule flottante individuelle autour du PEUGEOT i-Cockpit. On trouve donc le petit volant caractéristique, mais il est ici associé à deux hologrammes qui projettent les informations au pilote via deux discoboles.

Selon les concepteurs cette « L500 R HYbrid est une PEUGEOT d’hier, d’aujourd’hui et de demain. »

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Peugeot L500 R HYbrid : les Charlatans sont de retour.

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter