Peugeot

PSA (Peugeot-Citroën) rachète Opel : la naissance d’un grand !

Au bord de la faillite après la crise financière de 2008, Peugeot/Citroën se transforme en un très grand groupe avec l’acquisition aujourd’hui même d’Opel auprès de General Motors. Le coût de l’opération s’élève à 1,3 milliard d’euros et 0,9 milliard pour GM Financial en Europe.

+ de photos Peugeot 208 308 GTi

Un retournement de situation incroyable. Je ne parle pas de notre présidentielle, mais bel et bien d’automobile : le groupe Peugeot/Citroën qui était au bord de la faillite et fut sauvé par Opel ; et GM qui se voit aujourd’hui passer sous la tutelle du groupe français.

PSA devient aujourd’hui le 2e constructeur européen en passant devant l’Alliance Renault-Nissan. Une revanche certaine pour le nouveau patron de PSA Carlos Tavares qui a été limogé par le patron de Renault. Mais n’allez pas croire que cela soit la seule raison, puisque cette acquisition permettra dans un temps très court de faire « d’importantes économies d’échelle et de dégager des synergies dans les domaines des achats, de la production et de la R&D ». Une technique qui permettrait un retour rapide à la rentabilité sur Opel/Vauxhall. L’autre pari sera évidemment d’écrémer l’outil productif d’Opel. Bien trop important et trop allemand, et donc trop cher.

2,2 milliards d’Euros : Peugeot/Citroën vient d’acheter Opel/Vauxhall au prix de 1,3 milliard d’euros et en prime vient de racheter également le contrôle de GM Financial Europe pour un prix de 900 millions d’euros. Cette dernière opération implique aussi BNP Paribas. En effet, la banque et le constructeur ont annoncé la création d’une coentreprise dans le financement automobile pour « soutenir le développement des marques Opel et Vauxhall ».

PI : Ce matin à l’ouverture de la bourse de Paris, l’action de PSA est en forte hausse avec +3,65 %.

Peugeot Citroen rachète Opel

Les déclarations :

« Nous sommes fiers d’unir nos forces à celles d’Opel/Vauxhall et nous nous engageons à poursuivre le développement de cette grande entreprise et à accélérer son rétablissement », a déclaré Carlos Tavares, président du directoire de PSA. « Nous saluons tout ce qui a été accompli par ses équipes talentueuses ainsi que les belles marques Opel et Vauxhall et l’héritage exceptionnel de l’entreprise. Nous comptons gérer PSA et Opel/Vauxhall en capitalisant sur leurs identités de marques respectives. Ayant déjà développé ensemble d’excellents modèles pour le marché européen, nous sommes persuadés qu’Opel/Vauxhall est le bon partenaire. Il s’agit pour nous d’un prolongement naturel de notre partenariat, et nous sommes impatients de passer à la vitesse supérieure. »« Nous sommes confiants dans l’accélération significative du redressement d’Opel/Vauxhall avec notre soutien, tout en respectant les engagements pris par GM envers les salariés d’Opel/Vauxhall », a poursuivi M. Tavares.

Accélérer la transformation de GM et créer de la valeur :

« Nous sommes heureux d’avoir ensemble, nous GM, nos collègues d’Opel/Vauxhall et PSA, une nouvelle occasion d’accroître la performance à long terme de nos entreprises respectives en s’appuyant sur le succès de notre alliance », a déclaré Mary T. Barra, présidente-directrice générale de GM.

« Pour GM, cela constitue une nouvelle grande étape dans le plan actuellement déployé pour améliorer notre performance et accélérer notre dynamique. Nous transformons notre société et atteignons des résultats records et durables pour nos actionnaires, grâce à l’allocation disciplinée de nos ressources en faveur d’investissements les plus rentables dans notre cœur d’activité automobile et dans les nouvelles technologies, qui nous permettent de définir le futur de la mobilité individuelle. »

« Nous sommes convaincus que ce nouveau chapitre permettra de renforcer davantage encore Opel et Vauxhall à long terme et nous nous réjouissons à l’idée de contribuer au succès futur et au potentiel de création de valeur de PSA au travers de nos intérêts économiques communs et d’une collaboration continue sur les projets actuels, mais aussi sur d’autres projets enthousiasmants à venir », a conclu Mme Barra.

Carlos Tavares et Mary T. Barra

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  PSA (Peugeot-Citroën) rachète Opel : la naissance d’un grand !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !