Renault

Renault Alaskan: le pick-up sera ?

Les pick-up n’ont jamais été très populaires en Europe, contrairement au continent américain. Ces dernières années pourtant, le marché évolue et l’offre s’étend autant que les acheteurs se font plus nombreux. C’est dans ce contexte que Renault a décidé de commercialiser lui aussi un pick-up, l’Alaskan.

+ de photos Renault Alaskan

Il n’est donc pas étonnant que Mercedes-Benz travaille sur la Classe X, que Nissan ait présenté son nouveau Navara et Mitsubishi son L200. Sentant l’opportunité d’étendre son activité de véhicules utilitaires, Renault a pris la décision de vendre l’Alaskan en Europe.

Renault a donc annoncé, pour le Salon de Genève, que le nouveau Koleos ainsi que l’Alaskan intégreront le marché européen en 2017. Basé sur la Nissan NP300 Navara, le Renault Alaskan devrait être produit à Barcelone sur les chaînes de construction du constructeur nippon. Développé avec l’Amérique latine, le pick-up franco-japonais devrait offre des capacités intéressantes.

Il semblerait que la déclinaison double-cabine soit prioritaire sur notre marché, mais d’autres déclinaisons suivront peut-être. Du côté de la motorisation, il est assez évident que nous retrouverons le moteur 2,3 l dCi. Ce dernier délivre 190 ch et 450 Nm, de quoi déplacer honorablement l’engin. De série la Renault Alaskan recevra une transmission manuelle à six rapports, mais une boîte de vitesses automatique à sept rapports sera proposée en option.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Renault Alaskan: le pick-up sera ?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter