Renault

Renault au Salon de Genève : notre avis

Sur le salon suisse, Renault a présenté quelques nouveautés. Nous avons fait le tour des deux modèles phares, les Captur et Koleos et en bonus nous avons fait le tour de la Zoe bodybuildée. Voici notre avis sur ces modèles.

+ de photos Renault Salon de Geneve

Renault Captur:

Commençons par le modèle à succès de la marque, vendu à tour de bras depuis sa présentation. Le nouveau venu s’offre un style extérieur qui ne tranche pas avec l’ancien, mais montre une nette évolution.

Nous retrouvons les phares avant en forme de C désormais chers à la marque, ainsi qu’une carrosserie qui paraît plus trapue. Celle-ci reçoit quelques signes distinctifs des crossovers tels que les plaques de protections des spoilers avant et arrière. Si l’ancien était plutôt réussi, le nouveau l’est franchement et devrait attirer à son tour nombre d’acheteurs.
Renault Captur
Malheureusement, l’intérieur ne suit pas vraiment, une fois de plus. Même la finition Initiale avec ses sièges en cuir et un bon équipement peine à convaincre. Les matériaux de la planche de bord ne flattent pas l’œil et nous sommes impatients que Renault cesse d’utiliser ce plastique noir brillant qui attrape toutes les poussières et traces de doigts en un rien de temps. Sur les finitions inférieures, le constat est le même, l’habitacle n’évolue pas assez et pas assez bien, surtout face à une concurrence bien armée comme la Peugeot 2008.

Pour en savoir plus sur la nouvelle Renault Captur.

Renault Koléos:

L’intérieur de ce dernier reprend les bases des Talisman, Scenic et autre Megane. La grande tablette tactile au format portrait est toujours assez sympa et bien plus agréable visuellement par rapport à celle, précitée, de la Captur (non non, nous ne sommes pas fâchés). L’habitacle déçoit un peu par son espace disponible, vu le gabarit intérieur, nous nous attendions à plus. Il en va de même pour le coffre, plus petit qu’attendu avec un seuil de chargement très haut perché.

Esthétiquement, il reprend tous les codes actuels de la marque, voire directement les mêmes pièces pour les phares à l’avant et les feux arrières. L’ensemble est bien plus réussi que le Koleos premier du nom sans toutefois être particulièrement excitant. Il donne néanmoins l’impression d’être costaud.

Pour en savoir plus sur la nouvelle Renault Koleos.

Renault Zoe e-Sport :

Un petit tour autour du concept-car électrique sportif. Il faut bien avouer qu’elle dégage une certaine bestialité avec sa carrosserie aussi élargie qu’agressive. L’avant très large et très ouvert semble vouloir tout dévorer sur son passage tandis que l’arrière semble taillé pour la piste avec son énorme diffuseur. Les ailes très larges ainsi que les lignes tendues, les prises d’air latérales et le béquet de toit laissent peu de doute quant à la volonté de la Zoe e-Sport.
Renault Zoe e-sport
Dommage que l’intérieur, sans doute pas fait/fini, ne soit pas visible. Tout aussi dommage, sous le capot nous trouverons, forcément, un moteur électrique alors qu’en la voyant nous rêvons d’un moteur thermique aussi sonore que rageur, en phase avec sa carrosserie sportive.

Pour en savoir plus sur la Renault Zoe -Sport.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Renault au Salon de Genève : notre avis

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter