Renault

Renault Clio RS 16 : le moteur de Megane RS pour c?

Mettez dans un shaker : une Clio RS, la M?©gane RS 275, les ing?©nieurs de Renault Sport et enfin ceux de Renault F1, et vous obtenez un prototype d?©lirant : la Clio RS 16. La firme au losange a choisi de d?©voiler cette Clio RS 16 sur le tarmac du circuit de Monaco, afin de f?™ter les 40 ans de Renault Sport et son retour en Formule 1. Un petit clin d‚Äô?ìil qui ne m‚Äôemp?™chera pas de parler du reste. ;-)

+ de photos Renault Clio RS 16 Concept

Le 2 litres turbo n’est pas mort…

On croyait que le performant 4 cylindres turbo de la Megane RS était mort pour raison écologique (il ne passait pas la nouvelle norme Euro 7), au profit d’un 1.8 litre injection directe turbo. Avec la Clio RS 16, Renault nous prouve qu’il n’en est rien puisque les ingénieurs ont réussi à l’insérer sous son capot.

la puissance de la Clio RS 16 sur piste

Cependant, les motoristes nous confient qu’il a été extrêmement difficile de positionner le moteur, la boîte de vitesses et le système de refroidissement issus de la Mégane R.S. 275 Trophy-R. Mais le pire a été la modification des trains roulants, pour les rendre capables d’encaisser les performances du bolide.

L’échappement a également été revu pour satisfaire aux besoins de débit du moteur et l’acoustique n’est pas en reste avec la mise en place d’un silencieux à double sortie Akrapovi?.

De larges épaules…

Les jantes de 19 pouces sont évidemment de sortie. En même temps, il fallait bien remplir les passages de roues et l’élargissement de la carrosserie qui a grimpé de 60 mm. La Clio RS 16 se distingue également par la signature lumineuse de l’éclairage additionnel LED R.S. VISION en forme de damier et basée sur la technologie LED multi-réflecteurs exclusive.

Enfin, le jaune Sirius, teinte emblématique de Renault Sport, est marié avec du noir brillant pour rester en lien avec la livrée des monoplaces RS 16 de Renault Sport Formula One Team !

Un développement en un temps record

« Nous avions envie de réaliser un concept-car technique aux performances décoiffantes » souligne Patrice Ratti, directeur général de Renault Sport Cars, qui a mené ce projet à la hauteur de l’enthousiasme des équipes. « En théorie, une Clio R.S. équipée de notre moteur le plus performant – le 2.0 turbo de 275 ch et 360 Nm de couple – était séduisante, mais il fallait vérifier la faisabilité de cette greffe. »

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Renault Clio RS 16 : le moteur de Megane RS pour c?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter