SERVICES

Renault

Renault Twin’Run, la nouvelle Twingo 3 avec un V6 !

Renault ne fait pas les choses à moitié. Pour présenter les lignes de la nouvelle Twingo, les designers et les motoristes du groupe nous ont concoctés un prototype hallucinant qui sous la nouvelle carrosserie de la twingo 3 positionne un V6 3.5 litres de 320 chevaux positionné juste devant le train arrière. Résultat ce concept pousse plus fort qu’une Porsche 911 …

+ de photos Renault Twin Run

C’est d’abord un hommage !

La Twin’Run est aussi l’occasion pour la marque de rendre hommage à la mythique R5 Turbo et à la à la Clio V6. Toute deux, ultra puissante avec un moteur à la place des sièges arrière.

Mais c’est avant tout R5 Turbo des années 80 qui est visée. Une série de détails la rappelle. Le plus visible est le numéro 5 affiché sur les portes, mais il y a aussi les ailes élargies, les entrées d’air arrière, les feux avant en forme de carré avec des bords arrondis, ainsi que les quatre projecteurs additionnels extra-plats à diodes LED constituent une réinterprétation moderne des rails de spots qui permettaient à la R5 d’illuminer la route lors des spéciales de nuit. De plus, Renault a fait appel à Jean Ragnotti, vainqueur du Montecarlo en 1981 et le Tour de Corse en 1982 au volant d'une Renault 5 Turbo, pour la mise au point finale.

Derrière le conducteur c’est l’enfer !...

Tout comme la Clio V6, cette Renault Twin’Run reçoit un V6 de 3.5 litres développant la puissance infernale de 320 chevaux et 380 Nm en position centrale arrière pour entraîner les roues arrière. Plein et généreux dès les bas régimes, ce V6 musical délivre des accélérations linéaires et assurant une excellente motricité en courbe ainsi que dans les phases de relance. Le V6 est secondé par une boîte de vitesses SADEV séquentielle à 6 rapports équipée d’un différentiel autobloquant à glissement limité, favorisant l’inscription et la motricité de Twin’Run en courbe. L’embrayage bidisque métallique est directement issu de la compétition.

Afin d’assurer une bonne répartition des masses, un certain nombre d’éléments ont été implantés sous le capot avant tels que le réservoir de carburant, la batterie, le radiateur et le système d’assistance hydraulique. Le concept-car est bien équilibré avec une répartition des masses de 57% sur l’avant et 43% sur l’arrière. Avec une masse de seulement 950 kg, cette Twin’Run est capable d’avaler le 0 à 100 km/ en 4.5 secondes, tandis que la vitesse de pointe est limitée à 250km/h.

Alves Benoit
Alves Benoit

Benoit aurait été plaquiste si sa maîtresse ne l’avait pas obligé à peindre les murs de sa classe. Il serait devenu fonctionnaire si ses parents ne l’avaient obligé à aller à l’école. Il aurait même aimé NRJ si ses compagnes ne l’avaient pas obligés à écouter de la musique classique. Maintenant, il occupe l’essentiel du temps à vadrouiller.

Votre avis nous intéresse sur :  Renault Twin’Run, la nouvelle Twingo 3 avec un V6 !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 120 000 photos, 11 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter