Salons

Salon de Gen?

En 2005, Bugatti d?©frayait la chronique dans le monde de l\'automobile en proposant sa Veyron ?† un million d\'euros, hors taxe ! Prix compl?®tement d?©lirant pour une voiture qui ne l\'?©tait, certes, pas moins, mais qui aurait pu pr?©dire qu\'elle lancerait une mode ? Depuis, de nombreux constructeurs se sont lanc?©s dans la course au prix, histoire de satisfaire, sans doute, de riches investisseurs en mal de reconnaissance.

À l'époque, même Ferrari n'avait pas osé en proposant l'Enzo à 660 000 €, ce qui était déjà une somme conséquente, mais depuis, des voitures qui se vendent pour un montant à 7 chiffres (en euros s'entend) apparaissent « régulièrement ». C'est le jeu de l'offre et de la demande sans doute, et tant qu'il y aura des gens pour acheter à ces prix fous, il y aura des constructeurs pour les proposer. Mais ces prix n'ont pas de sens concret, si ce n'est de flatter des égos, et comment expliquer cette envolée chez certains constructeurs ? Petit tour non exhaustif des voitures dépassant le million d'euros dans les allées du salon de Genève.

Commençons par Pagani, marque que j'admire pour la capacité qu'a eue son créateur de concevoir une marque de renommée en très peu de temps. Au début, il y a eu la Zonda, déclinée en version S en 2001 elle s'affichait alors à 495 000 €. L'actuelle Pagani Huayra, qui n'a toujours pas de moteur maison, s'échange pour environ 1 100 000 €. La barre symbolique du million d'euros est passée, l'honneur est sauf !

Tout au nord de l'Europe, une marque que j'affectionne bien plus que Pagani, qui est toujours à la pointe de la technologie et qui fabrique tout elle-même propose elle aussi des supercars… ou plutôt des megacars, selon leur propre terme, d'exception. Vous l'avez compris, il s'agit de Koenigsegg. La marque Suédoise vendait, en 2002, sa CC8S pour environ 370 000 €. Récemment, la dernière Agera RS s'est vendue pour 1,98 million d'euros pendant que l'hybride Regera est proposée à 2,1 millions d'euros. Un excès d'Aquavit explique peut-être cette belle explosion des tarifs.

Chez Lamborghini, la spécialité c'est le tuning maison à prix excessif. Je caricature, il est vrai, mais c'est presque ça. Après la Reventon sur base de Murcielago, voici l'exubérante Centenario sur base de Lamborghini Aventador. Seulement 40 exemplaires seront produits (20 coupés et 20 roadsters) et ils seront vendus 6,5 fois plus cher que le modèle qui sert de base, soit environ 2,1 millions d'euros.

Toujours en Italie, Touring Superleggera propose chacune des 7 Disco Volante pour plus de 1 million d'euros. La base étant la déjà rare Alfa Romeo 8C spider, qui se vendait un peu plus de 200 000 € neuve.

Sur la Stand de McLaren nous trouvons une P1 dans une robe bleu foncé assez sobre, dont le prix était légèrement supérieur au million d'euros à la commande.

Le summum est atteint par la Lykan Hypersport de W Motor. Cette dernière s'affiche à 3.4 millions, un prix qui veut se justifier par la débauche de luxe (feux à LED avec diamants incrustés, surpiqûres en fil d’or…) et par les technologies embarquées. Pas mal pour une marque à peu de choses près totalement inconnue.

Chez Apollo, la Arrow n'affiche pas encore son prix mais nous pouvons logiquement penser qu'il tournera autour du million d'euros. Pour rappel, la première Gumpert Apollo était vendue 380 000 €. À moins que la marque allemande ne suive ces constructeurs qui n'osent pas, par peur, par manque de reconnaissance ou simplement par valeur.

Zenvo fait presque honte en ne demandant que 800 000 € pour sa ST1, mais il y a pire avec la Rimac Concept One et ses 3 800 Nm qui se vend quasiment au prix d'une clio : 742 000 € seulement !

Et Bugatti dans tout ça ? Et bien la marque semble vouloir garder son statut et propose sa Chiron pour pas moins de 2,4 millions. Tout augmente mon bon monsieur !

 

Crédit photos : Julien Fautrat pour La Revue Automobile.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Salon de Gen?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter