Suzuki

Suzuki Alto Turbo RS : Pikachu en survet'

Dévoilé sous la forme d’un concept lors de l’excentrique Tokyo Auto Salon en début d’année, la Suzuki Alto Turbo RS intègre désormais le catalogue de la marque au Japon.

Pour les néophytes, la Suzuki Alto est à l’origine très éloignée du monde des sportives : avec des dimensions compactes et un petit 660 cm3 sous le capot, la puce japonaise a vu le jour pour répondre à la catégorie des kei-cars. Permettant aux japonais de se déplacer à moindre coût, ces petites citadines ont toutefois fait l’objet de quelques études sportives, se traduisant parfois par des déclinaisons routières.

Ainsi, Suzuki a mis toute son expertise en la matière pour proposer l’Alto Turbo RS. Un nom évocateur qui réveille la fameuse Alto Works RS-R de 1987, et pour la nouvelle venue, le traitement est le même.

Le fabricant japonais a modifié le châssis avec l’apparition de nouveaux amortisseurs, des barres stabilisatrices plus efficaces et des pneus Bridgestone Potenza RE050A spécifiques. Sous le capot, le 3 cylindres de 660 cm3 ne crache pas du feu : la kei-car ne peut compter que sur 64 ch (la limite légale pour les kei) et 98 Nm. Toutefois, le turbo affiche un meilleur temps de réponse, ce qui devrait rehausser les performances.

Aucune information chiffrée n’a été communiquée à ce niveau mais avec 620 kg à tirer, cette Alto devrait se comporter comme un kart.

La Suzuki Alto Turbo RS ne sera pas vendue en dehors du Japon. Dommage pour nous, sachant que son prix se situe sous la barre des 11 000 €.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Suzuki Alto Turbo RS : Pikachu en survet\'

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter