Sport

Trophée Andros : Mazda et Dayraut au pied du mur

Il y a des courses automobiles pas comme les autres. Le Trophée Andros en est l’illustration même avec ses 7 circuits de neige et de glace postés haute altitude. Mazda, le constructeur champion en titre, nous a fait le plaisir de nous convier lors de la manche pyrénéenne à Andorre.

+ de photos Sport Trophee Andros Andorre 2016

Alors que, l’année dernière, Mazda s’était imposé « facilement » en remportant le titre de constructeur et de pilote avec Jean-Philippe Dayraut, cette année, cela semble être une autre paire de manches. En effet, le phénoménal pilote sur glace a joué de malchance avec un abandon sur casse moteur sur la piste de Val Thorens.

Jean-Philippe Dayraut nous rappelait en début de saison : « L’an passé, nous avons vécu une très belle saison avec de nombreuses victoires, mais tout s’est joué pour un seul point. L’équipe a déjà redoublé d’efforts pour rester au sommet et nous ne cachons pas notre objectif de conserver le titre ! » Andorre était donc, pour lui, l’occasion de refaire le plein de points !

Sauf que, lors de la première course, son nouveau moteur – un V6 3 litres atmosphérique de 340 chevaux – lui joue la même chanson que lors de la première manche du championnat. La Mazda3 flanquée du nom de Dayraut restera, au grand désespoir de l’équipe et du pilote, dans les stands, avec une petite armée de mécaniciens et d’ingénieurs à son chevet.

L’occasion pour son coéquipier, Toomas « Topi » Heikkinen, de réaliser le meilleur chrono des qualifications. Il ravit la pole à Franck Lagorce suivi d’Adrien Tambay. C’est au bout des 8 tours de course que le jeune Finlandais marque de son nom l’histoire du Trophée Andros avec la première victoire d’un étranger dans la compétition.

Stratégie d’équipe oblige, Topi Heikkinen renonce alors à la seconde manche pour offrir son baquet à Jean-Philippe Dayraut, car si celui-ci ne ramène pas de points à la fin du week-end, son titre est perdu.

Remonté à bloc, Dayraut se lance à l’assaut de la piste gelée. Mais Lagorce, tout auréolé de sa 2e place sur la première manche et d’une victoire à Val Thorens, ne lui laissera aucune chance lors des qualifs. Même Jean-Baptiste Dubourg et Olivier Panis réussiront à lui passer devant. Mazda est sous pression. « Il faut absolument grappiller le maximum de point sur la finale », me chuchotera le Team Manager.

La dernière finale va se dérouler dans une nuit noire et sous la lumière des projecteurs. La température chute à vue d’œil. Sur la piste, des plaques de verglas se sont formées. Les V6 se mettent à rugir. Le départ est donné dans le grondement de cette horde sauvage. À la parabolique, les premiers contacts se font entendre. Panis est touché ! Dayraut lèche le pare-chocs de l’Audi A1 avec sa Mazda3. Le combat entre les deux hommes est épique et il se terminera dans le talus. Lagorce est le grand vainqueur de la seconde manche et devient de fait le leader du championnat à égalité de points avec Dubourg.

Avec 115 points (vs 212 pour les leaders), il semblerait que Dayraut soit presque hors-jeu pour la victoire du championnat. Il n’aura d’autre choix que de gagner toutes les courses, en comptant sur la défaillance de ses concurrents.



Les classements :

Course 1
1 Topi Heikkinen (Mazda3) 60 points
2 Franck Lagorce (Lodgy) 55 points
3 Adrien Tambay (A1) 54 points
4 Olivier Pernaut (DS 3) 49 points
5 Jean-Baptiste Dubourg (Clio) 49 points

Course 2
1 Franck Lagorce (Lodgy) 60 points
2 Jean-Baptiste Dubourg (Clio) 57 points
3 Benjamin Rivière (DS 3) 49 points
4 Jean-Philippe Dayraut (Mazda3) 46 points
5 Olivier Pernaut (DS 3) 46 points

Trophée Andros après Andorre
1 Franck Lagorce (Lodgy) 212 points
2 Jean-Baptiste Dubourg (Clio) 212 points
3 Benjamin Rivière (DS 3) 197 points
8 Topi Heikkinen (Mazda3) 144 points
11 Jean-Philippe Dayraut (Mazda3) 115 points

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Trophée Andros : Mazda et Dayraut au pied du mur

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter