Aston Martin

Une Aston Martin DBR1 vise un record aux ench

Apportée sur la piste mancelle à la fin des années 50, l’Aston Martin DBR1 visait les Ferrari 250 Testarossa et Mercedes 300 SLR, deux monstres du double tour d’horloge.

Après une édition de 1959 fabuleuse, comme on a l’habitude de voir, l’Aston Martin DBR1 s’imposait au classement général, devant les voitures de la Scuderia Ferrari. La DBR1 signait également la première victoire de la marque anglaise aux 24 Heures du Mans, avec à son volant un certain Carroll Shelby.

L’Aston Martin DBR1 a aussi remporté d’autres courses célèbres, telles que les 1 000 kilomètres du Nürburgring (1957, 1958 et 1959) ou le RAC Tourist Trophy (1958 et 1959), ainsi que le titre constructeur du Championnat du monde des voitures de sport en 1959.

RM Sotheby’s présentera lors de sa vente de Pebble Beach le premier exemplaire d’une série de cinq Aston martin DBR1. Un modèle rare, mythique et hautement désirable, dans lequel plusieurs pilotes tout aussi légendaires sont passés derrière le volant.

Les estimations de cette Aston Martin DBR1 sont à la hauteur de sa beauté, de sa rareté et de son pedigree : elle devrait pouvoir atteindre un prix de vente de 20 millions de dollars (près de 17,86 millions d’euros), ce qui devrait constituer un record pour une Aston Martin.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Une Aston Martin DBR1 vise un record aux ench

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter