Bac

Une carrosserie en graph?

En dévoilant la Mono, BAC s’est fait remarquer avec une sportive monoplace homologuée sur la route. Aujourd’hui, le fabricant anglais s’illustre en devenant le premier à utiliser le graphène sur une auto.

La BAC Mono est un engin complètement délirant en soi. Un objet roulant non identifié n’accueillant qu’un seul passager, installé au centre de la voiture. Annoncée avec 580 kg sur la balance, la BAC Mono embarque un 2,5 litres Cosworth de 305 ch. Un rapport poids/puissance très avantageux qui lui autorise des performances de supercars. Mais le ratio pourrait encore tomber un peu plus à l’avenir.

Outre l’apparition de jantes de 17 pouces en carbone qui réduit le poids, la BAC Mono est la première automobile à embarquer des éléments de carrosserie en graphène. Ce matériau plus léger que la fibre de carbone de l’ordre de 20 % et jusqu’à 200 fois plus résistant a été appliqué sur les arches de roues de la Mono.

Élaborées avec Haydale Composite Solutions, les arches de roues ont été choisies pour leur complexité et leur taille afin de tester l’application de ce matériau, qui a été dévoilée dans le cadre du festival « Science in the city » de Manchester.

Aucune indication chiffrée n’a été livrée par BAC, que ce soit sur le poids ou sur le surcoût que représente cette technologie.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Une carrosserie en graph?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter