Crit Air

Vignette Crit

Apr?®s la circulation altern?©e, l‚Äôinterdiction d‚Äôacc?®s ?† la ville pour les v?©hicules de plus de 20 ans et la fermeture des voies sur berges, la Mairie de Paris a lanc?© une nouvelle attaque¬†: les pastilles Crit‚ÄôAir, ou le certificat qualit?© de l‚Äôair. Nous vous disons tout.

La Mairie de Paris ne cache plus son « autophobie », désormais assumée et grandissante. Une hostilité qui est justifiée, du côté de la Place de l’Hôtel de Ville, par la nécessité d’améliorer notre qualité de vie, notre santé et de développer des véhicules propres.

Après plusieurs nouvelles réglementations, la Mairie de Paris – menée par les idées rarement lumineuses d’Anne Hidalgo et d’autres têtes pensantes – a instauré la pastille Crit’Air. Une vignette qui sera, à compter du 16 janvier 2017, le sésame obligatoire pour circuler dans Paris, devenue ZCR (zone à circulation restreinte).

Qui est concerné par la vignette Crit’Air ?
Développé en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, le certificat qualité de l’air se compose de six pastilles Crit’Air, destinées aux véhicules motorisés (voitures, utilitaires légers, poids lourds, autobus, autocars…).

Les six pastilles sont classifiées comme suit :

Vignette verte :
Véhicules à zéro émission moteur (100 % électrique ou hydrogène)

Vignette violette Crit’Air 1 :
Véhicules essence Euro 5 et 6 (à partir du 1er janvier 2011)
Véhicules hybrides et GPL (sans restriction de date)
Motos Euro 4 (à partir du 1er janvier 2017)
Cyclomoteurs Euro 4 (à partir du 1er janvier 2018) 

Vignette jaune Crit’Air 2 :
Véhicules essence Euro 4 (à partir du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010) Véhicules diesel Euro 5 et 6 (à partir du 1er janvier 2011)
Motos Euro 3 (du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2016)
Cyclomoteurs Euro 3 (du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2017) 

Vignette orange Crit’Air 3 :
Véhicules essence Euro 2 et 3 (à partir du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2005)
Véhicules diesel Euro 4 (du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010)
Deux roues Euro 2 (du 1er juillet 2004 au 31 décembre 2006)

Vignette bordeaux Crit’Air 4 :
Véhicules diesel Euro 3 (du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2005)
Deux roues du 1er juin 2000 au 30 juin 2004

Vignette grise Crit’Air 5 :
Véhicules diesel Euro 2 (du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2000)

Bien entendu, les véhicules de plus de vingt ans sont toujours rejetés de la capitale. Les machine à polluer, aux yeux de la municipalité, immatriculée avant le 31 décembre 1996 pour les voitures et le 30 septembre 1997 pour les utilitaires légers, ne sera pas éligible à la pastille Crit’Air. Tout comme les deux roues de tout type immatriculés avant le 31 mai 2000. Rappelons que ces véhicules sont interdits de circulation dans Paris en semaine de 8 h à 20 h.

La pastille doit être posée sur la fourche avant pour les deux roues et à l’intérieur du véhicule, en bas à droite du pare-brise, pour les voitures, de manière à être visible pour les agents de contrôle.

Certains véhicules sont aussi exonérés de pastille écologique Crit’Air. C’est le cas des véhicules d’urgence, des engins de chantier et agricole, des camions frigorifiques et camion-citerne, ou des véhicules de livraison des marchés de Paris. Sont également concernés les véhicules de collection avec une mention spéciale sur la carte grise.

Quel est le rôle de la vignette Crit’Air ?
La vignette Crit’Air sera obligatoire à partir du 16 janvier 2017 pour pouvoir circuler dans Paris intra-muros (sauf Bois de Boulogne, Bois de Vincennes et le périphérique). La vignette concernera tout le monde, Parisiens ou visiteurs, et sera exigée en semaine de 8 h à 20 h.

La pastille a pour rôle de classifier les véhicules selon leur niveau supposé d’émissions polluantes. Comprenez qu’une Peugeot 508 HDI (95 g/km de CO2) ou une Fiat 500 1.2 69 ch (115 g/km) devront cohabiter avec les Mercedes Classe S 350d (175 g/km) ou Classe G350d (261 g/km). Cette classification devrait permettre aux autorités de laisser les véhicules les plus propres circuler en ZCR lors des pics de pollution. Une mesure toujours soumise au débat, mais bien plus justifiée et sérieuse qu’une circulation alternée selon le numéro des plaques d’immatriculation.

400 euros d’aide pour les plus vertueux, 68 euros pour les contrevenants :
En outre, des mesures incitatives devraient être mises en place afin de favoriser les véhicules les plus propres, comme des zones exclusivement accessibles pour les véhicules à pastilles vertes ou des modalités de stationnement favorables.

La Mairie de Paris promet également une aide aux personnes qui se séparent de leur véhicule polluant. Cette aide prend la forme d’une prise en charge partielle d’un Pass Navigo pendant un an ou le remboursement d’un vélo ou d’un vélo à assistance électrique, plus un an d’abonnement au service Velib’ et 100 euros de trajets prépayés pour le service Autolib’.

Les conducteurs d’un véhicule autorisé, mais non équipé de la vignette Crit’Air seront dans un premier temps rappelés à l’ordre par la police. Par la suite, le conducteur d’un véhicule en circulation alors que la couleur de la vignette ne l’y autorise pas s’exposera à une contravention de 68 euros (minorée à 45 euros en cas de paiement sous trois jours).

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Vignette Crit

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter