Kia Soul EV Autonome

Voiture autonome : Kia et Ford entrent dans la danse

Kia dans le Nevada avec une Soul EV et Ford en Californie avec une Fusion Hybrid, d?©buteront en 2016 leurs tests de voiture autonome. Ces deux marques rejoignent ainsi la cohorte de constructeurs et d\'?©quipementiers qui planchent pour faire de ces technologies une r?©alit?© d?®s les ann?©es ?† venir.

La voiture autonome, c'est pour demain ! Enfin, semi-autonome, à la manière de ce que propose Tesla avec sa fonction Autopilot, car les législations ne permettront pas avant des années et des années de lâcher sur les routes des flottes de véhicules sans personne derrière le volant. Mais sur des portions données, dans des conditions définies, bientôt la majorité des voitures sera capable de faire ce que proposent déjà une Tesla S, une Infiniti Q50, une Mercedes Classe S, un Audi Q7 et une Volkswagen Passat.

Kia au Nevada, Ford en Californie

Tous les constructeurs et équipementiers sont en train de travailler sur le sujet, les deux derniers à entrer dans la danse étant Kia et Ford. Ils viennent d'annoncer tous les deux avoir reçu la permission de pouvoir faire rouler des prototypes autonomes sur route ouverte dans le cadre précis des essais définis par la législation aux États-Unis. Ce sera pour Kia avec une Soul EV (électrique) dans l'État du Nevada et pour Ford avec une Fusion Hybrid (Mondeo hybride) dans l'État de Californie.

M. Tae-Won Lim, Vice-Président de l'institut central d'ingénierie et de recherche avancée du groupe Hyundai Motor, a commenté : « D'importants travaux de recherche et essais de produits rigoureux sont actuellement en cours pour faire de la voiture sans conducteur une réalité. Cette autorisation nous permettra d'accélérer l'expérimentation de nos nouvelles technologies de conduite autonome, qui en sont encore aux premiers stades de leur développement, tout en mettant l'accent sur le développement de nos véhicules à motorisation alternative. Nous sommes convaincus que nos toutes dernières innovations – tant partiellement que totalement autonomes – aboutiront à terme à une sécurité routière renforcée pour tous les usagers. »

« Avoir une présence importante dans la Silicon Valley nous permet d'accélérer nos recherches sur un large éventail de technologies, et nous appliquons nos connaissances pour créer des solutions de mobilité dans le monde réel », explique Ken Washington, vice-président de Ford, responsable de la recherche et de l’ingénierie avancée.

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Voiture autonome : Kia et Ford entrent dans la danse

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter