Volkswagen

Volkswagen Atlas : l'Audi Q7 du peuple (américain)

Annoncé en filigrane par le concept CrossBlue et à travers quelques teasers, le Volkswagen Atlas montre désormais le bout de son capot. Un capot haut perché qui devrait répondre aux attentes des « familles américaines modernes ».

+ de photos Volkswagen Atlas 2017

Les Américains, modernes ou conservateurs, adorent les gros SUV. C’est les statistiques qui le disent. Pour se frayer un chemin au milieu des mastodontes US, le fabricant allemand profite du salon de Los Angeles pour lancer l’Atlas, le SUV à sept places.

Situé entre le Tiguan au format américain et le Touareg, le Volkswagen Atlas ne cache pas ses liens de parenté avec l’Audi Q7 : il mesure 5,04 mètres de long, 1,98 de large et 1,77 de haut. Des mensurations généreuses, pour permettre d’embarquer les familles nombreuses sans effort. Volkswagen annonce que sept adultes peuvent prendre place, tout en conservant de l’espace dans le coffre, sans livrer toutefois de données chiffrées.

L’habitacle est, sans surprise, à l’image des autres produits de la marque. La finition est soignée et les occupants profitent des dernières innovations en matière de connectivité. On note la présence d’un système Car Play et d’un système audio de 480 watts à 12 haut-parleurs.

Volkswagen a aussi mis le paquet sur les aides à la conduite avec, pêle-mêle, le freinage automatique d’urgence, le système anticollision, le détecteur de franchissement de ligne, ainsi que nombreux autres capteurs qui prennent le relais en cas d’inattention ou de danger.

L’offre mécanique est exclusivement essence pour commencer. L’entrée de gamme est équipée du 2,0 litres TSI de 238 ch, alors que le plus gros Volkswagen Atlas compte sur les 280 ch de son V6 3,6 litres, connu sous le nom de code VR6. Les deux blocs sont accouplés à la boîte automatique à huit rapports et disposent, au choix, d’une transmission aux roues avant ou du 4Motion en option.

Les tarifs seront communiqués dans les prochaines semaines pour une commercialisation début 2017. Le Volkswagen Atlas a peu de chance de débarquer en Europe, mais il devrait prendre la route de marché porteur, comme la Chine.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Volkswagen Atlas : l\'Audi Q7 du peuple (américain)

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter