Volvo

Volvo V90 Cross Country Ocean Race : pour la nature

Le constructeur automobile haut de gamme de Geely a trouvé un bon moyen de célébrer le début de la Volvo Ocean Race 2017/18 en préparant une édition spéciale dite éco-responsable de sa familiale V90 Cross Country. Dans le but de lutter contre la pollution marine, le break surélevé créé par le département des véhicules spéciaux de la société est livré avec des incrustations de tapis fabriqués à partir d\'Econyl, un tissu fabriqué à partir de nylon 100% recyclé.

+ de photos Volvo V90 Cross Country Ocean Race

Afin de mieux distinguer cette édition spéciale d’une V90 Cross Country standard, la marque suédoise recouvre la carrosserie d’un blanc Crystal White auquel elle ajoute des touches de gris mat (bas de caisse et contours de roues) et d’orange vif (sabots de protection). Pour parfaire la différenciation, nous trouvons des jantes en alliage spécifiques ainsi que des surpiqûres et ceintures orange exclusives à l’intérieur.

Volvo n’annonce aucun nombre d’exemplaires précis, mais affirme qu’elle fera un don de 100 € pour chacune des 3 000 premières voitures vendues. Ce sont donc 300 000 € qui seront mis à profit du programme scientifique de la Volvo Ocean Race qui combat notamment les déchets plastiques des océans. D’ailleurs, les filets de pêche abandonnés extraits des fonds marins seront recyclés et réutilisés pour être utilisés à l’intérieur du luxueux habitacle, par exemple pour les tapis de sol.
Intérieur Volvo V90 Cross Country Ocean Race
Pour la course Volvo Ocean Race de cette année, tous les bateaux seront équipés d’une multitude de capteurs qui collecteront des données dans certaines des zones les plus reculées des océans. Ces informations (pression barométrique, température, vitesse du vent, courants) seront ensuite utilisées afin d’élaborer de meilleurs modèles climatiques utilisés par des scientifiques du monde entier.

Non seulement cela, mais les capteurs embarqués mesureront également les niveaux de salinité de l'eau, les algues et le CO2 dissous pour aider à la compréhension de la pollution plastique et comment elle affecte la vie océanique.

Si nous ne pouvons que nous réjouir et apprécier cette initiative, et admettre que c’est mieux que ce que font d’autres constructeurs, nous ne pouvons nous empêcher de trouver la somme du don bien basse pour un véhicule de ce prix.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Volvo V90 Cross Country Ocean Race : pour la nature

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter