Le Mans

24h du Mans : les budgets 2020 de la classe hypercar annoncés

La FIA et l’ACO ont annoncé des détails supplémentaires sur la prochaine classe de prototypes d’hypercars qui sera introduite pour la saison du Championnat du Monde d’endurance 2020/21.

La classe de prototypes d’hypercars remplacera la classe LMP1, qui a perdu la faveur des constructeurs en raison de ses coûts astronomiques. Audi et Porsche auraient dépensé près de 200 millions d’euros par an pour leurs saisons respectives en LMP1.

Afin de donner un peu d’air aux constructeurs et surtout de les faire revenir sur cette belle compétition, la FIA et l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) ont convenu d’un objectif budgétaire de 20 millions d’euros par saison pour une équipe d’usine avec deux voitures.

La nouvelle catégorie des hypercars a été annoncée avant les 24 Heures du Mans de juin avec un budget initial de 25 à 30 millions d’euros. La FIA a toutefois été encouragée à repenser ces chiffres à la suite du refus de l’organe directeur de l’IMSA en Amérique du Nord d’adopter les règles à moins de réaliser d’importantes réductions de coûts.

Les entreprises privées potentielles qui achètent une voiture auprès d’un constructeur disposeront d’un budget de 16 millions d’euros.

En raison du budget réduit, les hypercars seront nettement plus lentes que les prototypes LMP1 actuels. Les organisateurs estiment que les véhicules se qualifieront au Mans en environ 3 minutes et 24-25 secondes. En comparaison, les prototypes LMP1 tournent plus vite d’une dizaine de secondes. En raison de ces différences de temps au tour, les véhicules LMP2 seront ralentis afin de maintenir un écart raisonnable. Très franchement, ces temps au tour importent peu devant le spectacle offert par une course serrée avec des rebondissements.

Les constructeurs en concurrence devront atteindre certains objectifs techniques comme un appui aérodynamique maximal ou de traînées minimales à respecter. De plus, les équipes en compétition ne seront pas en mesure de développer continuellement leurs modèles pendant la durée de vie de la formule, qui devrait initialement durer jusqu’à la fin de la saison 2024-2025.

Les constructeurs censés être intéressés par la saison sont Toyota, McLaren, Aston Martin et Koenigsegg. Malgré la participation aux discussions initiales, Ford et Ferrari se seraient tous deux retirés de la compétition.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  24h du Mans : les budgets 2020 de la classe hypercar annoncés

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter