Aston Martin

Aston Martin Rapide AMR : elle enfile le survêtement

En guise de chant du cygne, l’Aston Martin Rapide adopte le traitement sportif AMR, annoncé il y a un an sous la forme d’un concept.

Reprenant ainsi les grandes lignes du programme lancé en Suisse, la berline de la marque se décline désormais en version Aston Martin Racing.

Avec ce traitement, la gracieuse berline s’habille d’un survêtement particulièrement voyant, avec une configuration mêlant une livrée Sterling Green à des bandes vertes. La carrosserie évolue par la même occasion, avec l’apparition de nombreux éléments aérodynamiques, à l’image du bouclier avant, ajouré et marqué par deux optiques rondes.

Outre ces modifications esthétiques, orientées vers le sport, l’Aston Martin Rapide AMR repose sur une suspension affermie et abaissée de 10 mm, ainsi que des jantes de 21 pouces enrobées de pneus Michelin Super Sport.

La berline embarque aussi le V12 6,0 litres en provenance de l’Aston Martin GT12, qui promet 603 ch et 630 Nm de couple. Cette nouvelle fiche technique lui permet d’avouer un 0-100 km/h en 4,4 secondes et une vitesse maximale de 330 km/h.

L’Aston Martin Rapide AMR est limitée à 210 exemplaires à travers le monde, au prix unitaire de 194 950 livres, soit près de 230 000 euros.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Aston Martin Rapide AMR : elle enfile le survêtement

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter