logo La revue auto

Bmw vision future luxury concept classe s et maybach dans le viseur

BMW compte bien, avec sa prochaine Série 7 voire avec une future Série 9, s'attaquer à la domination de la Mercedes Classe S sur le marché des berlines et limousines de luxe. Ses idées sont réunies dans le concept Vision Future Luxury dévoilé au salon de Pékin.

Exterieur_Bmw-Vision-Future-Luxury-Concept_2 Exterieur_Bmw-Vision-Future-Luxury-Concept_7 Exterieur_Bmw-Vision-Future-Luxury-Concept_8 Exterieur_Bmw-Vision-Future-Luxury-Concept_11 Interieur_Bmw-Vision-Future-Luxury-Concept_23
Voir la galerie photo

Faire mieux que la Mercedes Classe S, nouvelle référence des grandes berlines premium : telle sera la mission de la prochaine BMW Série 7, voire même d'une future Série 9. Et pour cela, le constructeur bavarois s'inspirera de la Vision Future Luxury Concept qu'il présente actuellement au salon de Pékin.

La limousine façon Munich
Tout est dans le nom de ce concept : voici la vision que BMW nous propose pour ses luxueuses berline, avec un esprit qui tend à se rapprocher de Rolls-Royce. Voyez cette débauche de luxe à l'intérieur, ces portes arrière à ouverture antagoniste, cette absence de montant central, etc. Bien entendu, tout ne sera pas conservé dans la prochaine génération de Série 7 ou dans cette Série 9 qui finira bien par arriver un jour (histoire d'aller titiller la future Classe S Maybach), mais tout de même, l'esprit est là.

Il y a bien sûr du Gran Lusso Coupé dans cette BMW Vision Future Luxury Concept, avec à l'avant une calandre de plus en plus proéminente et des projecteurs à éclairage laser de plus en plus fins. Le dessin très étiré et élégant fait penser à un coupé 4 portes et on remarque derrière chacune des quatre roues un passage d'extraction d'air qui sert à réduire la traînée aérodynamique de la voiture.

Luxe dépouillé
A l'intérieur, la planche de bord à la fois futuriste et réaliste est très épurée, les seuls boutons restant étant situés sur le volant. Les autres ont été remplacés par des écrans tactiles tandis que l'affichage tête haute projette des éléments en 3D grâce à la technique de la réalité augmentée.

Les passagers arrière sont choyés à l'extrême avec de l'espace au jambes, des tablettes tactiles dans les appuie-têtes et une mini tablette pour poser un ordinateur sans se brûler les genoux. Par contre, on ne sait rien de la motorisation employée.