logo La revue auto

Bugatti une histoire d excellence

Ettore BUGATTI naquit à MILAN le 15 Septembre 1881 et mourut à NEUILLY SUR SEINE le 21 Août 1947. D'origine italienne, il était français ce qui par conséquent ramène dans notre giron cette marque tant prestigieuse ! Oui BUGATTI est une marque française contrairement à ce que pensent beaucoup d'entre nous.

Exterieur_Bugatti-Veyron-Grand-Sport-Vitesse_0 Exterieur_Bugatti-Veyron-Grand-Sport-Vitesse_1 Exterieur_Bugatti-Veyron-Grand-Sport-Vitesse_2 Exterieur_Bugatti-Veyron-Grand-Sport-Vitesse_3 Exterieur_Bugatti-Veyron-Grand-Sport-Vitesse_4 Exterieur_Bugatti-Veyron-Grand-Sport-Vitesse_5
Voir la galerie photo
En 1899 Ettore BUGATTI crée son premier véhicule. Il a alors 17 ans et c'est un tricycle équipé d'un moteur DE DION qu'il met au point (constructeur automobile français de la fin du XIXe siècle). Simple apprenti chez le fabricant de vélos PRINETTI ET STUCCHI ses débuts sont dès lors assez prometteurs.

1900 : Ettore crée sa première voiture, la BUGATTI TYPE 2. Moteur 4 cylindres avec soupapes en tête, c'est-à-dire placées au dessus du cylindre, ce qui améliore la circulation des gaz ainsi que le taux de compression. C'est un des premiers moteurs de ce type à l'époque, au monde. Preuve de l'ingéniosité du personnage, qui déposera pas loin de 1000 brevets d'invention au long de sa riche carrière de créateur automobile.

1902 : après le salon de MILAN, BUGATTI fabrique une gamme de voitures pour le Baron DE DIETRICH. Elles seront vendues sous le nom DIETRICH-BUGATTI. 3 versions seront produites sous ce label : la type 3 ‚Äì type 4 et type 5. Ce qui caractérise Ettore c'est la combinaison du luxe et de la sportivité, il aime le sport et participe de plus en plus aux compétitions automobiles, délaissant un peu la partie fabrication. C'est pour cette raison que DE DIETRICH mettra fin à leur collaboration.

1909 : BUGATTI s'installe à MOLSHEIM en Alsace qui est allemande à cette époque. La TYPE 13 sort des ateliers et sera présentée au SALON DE PARIS l'année suivante. Après la guerre l'Alsace devient française et la TYPE 13 gagne de nombreux prix automobiles et se retrouve à plusieurs reprises dans les 4 premières places du GP d'Italie. Belle récompense pour l'apprenti réparateur de bicyclettes...

A cette époque, les BUGATTI ont pour logo un fer à cheval sur le radiateur. Un modèle aura même un éléphant bleu, en hommage à REMBRANDT BUGATTI, le frère d'Ettore. Puis, le fondateur de la marque décide de reprendre une plaque ovale boulonnée que l'on place sur les châssis et moteurs, il y grave ses initiales EB avec le E inversé, le logo est crée, le fameux PERLOVAL cerné de 60 perles.

Pour ce qui est de la BUGATTI VEYRON qui sera produite en 2005, le nom du modèle rend hommage au pilote français Pierre VEYRON, vainqueur des 24H du MANS en 1939 et qui est décédé le 2 Novembre 1970.

C'est à cette époque que Jean, le 3e fils d'Ettore BUGATTI intègre l'entreprise et prend la direction du design. Il insufflera ce style si particulier à la marque fait d'élégance et de radicalité sportive. De cette patte naît la BUGATTI ROYALE avec une cylindrée de 12 763 cm3 et une puissance de 300 chevaux. Sur le plan esthétique et technologique cette auto sera une véritable réussite, 6 exemplaires seulement sont produits. Le 11 août 1939 Jean se tue en conduisant sa TYPE 57G TANK. Ettore reprend les rennes de l'entreprise. L'usine est annexée par les nazis pendant la guerre et Ettore BUGATTI décède d'une pneumonie le 21 août 1947.

1951 : Roland BUGATTI, dernier des fils BUGATTI reprend la direction. La TYPE 101 sortira des usines mais ne marchera pas.

1963 : BUGATTI est vendue à HISPANO SUIZA (fabricant automobile et aéronautique espagnole).

1987 : Romano ARTIOLI, homme d'affaires italien (et gérant pendant plusieurs années de la plus grosse concession FERRARI d'Italie) relance la marque. Il s'installe à MODENE (tout au nord de l'Italie) et sort la ... BUGATTI EB 110. 110 qui correspond au 110e anniversaire de la naissance d'Ettore BUGATTI, bel hommage.

1998 : VOLKSWAGEN rachète la marque, et installe la production à MOLSHEIM, retour au pays d'origine. 62 employés y travaillent sur 3 chaînes de montages oùsont produites, à la main les BUGATTI VEYRON depuis 2005. La VEYRON qui est à elle seule le plus beau des superlatifs de la marque.