logo La revue auto

Carlos ghosn dans la tourmente

La bombe du jour vient du quotidien japonais Asahi avant d'être relayée par l'agence de presse Jiji. Selon eux, le patron de l'Alliance (Renault-Nissan-Mitsubishi) serait sur le point d'être arrêté par le parquet de Tokyo pour des questions financières.

En effet, Carlos Ghosn serait entendu dans une affaire de violation de la réglementation japonaise sur les instruments financiers et les changes. Concrètement, M. Ghosn, dont les revenus totaux sont de l’ordre de 15 millions d’euros par an, est soupçonné d’avoir sous-évalué ses émoluments.

L’affaire semble mal embarquée pour le président de l’Alliance puisque Nissan a confirmé ce lundi matin que Carlos Ghosn a bel et bien dissimulé ses revenus au fisc en annonçant qu’il avait « pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel ».

Le groupe Renault-Nissan ajoute qu’« En outre, de nombreuses autres malversations ont été découvertes, telles que l’utilisation de biens de l’entreprise à des fins personnelles » et que le PDG pourrait rapidement être démis de son poste.

Selon Challenge, racheté par Renault cette année, Carlos Ghosn aurait accepté de collaborer avec la justice dans cette affaire qui fait plonger le titre du groupe automobile à la bourse. En effet, à la bourse de Paris l’action Renault s’effondre de 15 % à midi ce lundi.

Des questions se posent néanmoins, le conseil d’administration était-il réellement ignorant de l’affaire ? Pourquoi un patron aussi bien rémunéré ressent-il le besoin de faire ça ? Les employés du groupe apprécieront sans doute…